Une conférence de presse a été organisée par Rudy Giuliani, l’avocat de Donald Trump, pour dire au monde qu’il avait des preuves au sujet de l’élection présidentielle américaine de 2020 qui sont si compromettantes qu’elles feraient basculer les résultats en faveur de Trump.

Le briefing, qui a été interrompu par plusieurs chaînes d’information pour permettre une vérification des faits, a duré 90 minutes et contenait des tas de mensonges sur l’élection, selon CNN. Compte tenu de la durée du briefing sous un éclairage intense, il n’est pas surprenant qu’il ait fait un peu chaud dans la salle.

De la teinture pour cheveux coule sur le visage de Rudy Giuliani lors d’une conférence de presse déchaînée
AP

Beaucoup ont fait remarquer que ce qui semblait être de la teinture pour cheveux provenait de la tête de l’avocat personnel de Donald Trump et coulait sur son visage. Il n’a pas fallu longtemps pour que les gens sur les médias sociaux s’en aperçoivent.

De la teinture pour cheveux coule sur le visage de Rudy Giuliani lors d’une conférence de presse déchaînée
AP

Giuliani a déclaré que de nombreuses personnes avaient influencé l’élection, mais qu’il ne pouvait pas révéler leur identité, car cela pourrait affecter leur sécurité et leur bien-être. Il a ajouté qu’il y a eu des « sur-votes » dans le Michigan et que cela constitue une fraude électorale. Cependant, la secrétaire d’État du Michigan, Jocelyn Benson, a déclaré qu’il est « assez courant » qu’un commissariat ait un problème d’équilibre.

De la teinture pour cheveux coule sur le visage de Rudy Giuliani lors d’une conférence de presse déchaînée
AP

Il est intéressant de noter que le problème auquel Giuliani fait référence s’est produit en 2016. Trump avait remporté le Michigan alors que 80 % des circonscriptions de Detroit étaient en déséquilibre, mais aucun problème n’avait été soulevé par l’équipe de Trump. Lors des élections de 2020, seulement 42 % des circonscriptions sont déséquilibrés, et pourtant cela équivaut maintenant à une fraude électorale.

Lors de la conférence de presse, Giuliani a également affirmé qu’il y avait plus de 600 000 bulletins de vote en Pennsylvanie qui n’avaient pas été inspectés et qui n’étaient donc pas valides. Un juge de la Cour suprême de Pennsylvanie a depuis déclaré que tout ce qui s’est passé dans l’État concernant le comptage des votes était conforme à la loi.

De la teinture pour cheveux coule sur le visage de Rudy Giuliani lors d’une conférence de presse déchaînée
AP

Jenna Ellis, conseillère juridique pour la campagne Trump, était également présente lors de la réunion et a déclaré qu’il y avait « plus à venir » en ce qui concerne les preuves supposées sur les élections américaines. Elle a déclaré qu’ils avaient organisé une « force de frappe d’élite » et que nous devrions nous asseoir et attendre que les informations croustillantes nous parviennent.

Ellis et Giuliani ont déclaré qu’il y avait une « influence massive de l’argent communiste » qui a été injecté dans l’élection « du Venezuela, de Cuba et de la Chine » et ont également blâmé George Soros, la Fondation Clinton, Antifa et d’autres groupes ou individus pour avoir influencé le résultat.