Des scientifiques confirment les premières images au monde d’un cougar blanc leucistique

Récemment, quatre photos prises par un piège photographique en 2013 ont refait surface sur Internet, et il s’avère que les photos montrent le tout premier cas confirmé de cougar blanc sauvage atteint de leucisme (ou leucistisme).

Les photos ont été prises dans le parc national de Serra dos Órgãos, situé dans la forêt atlantique du sud-est du Brésil, il y a sept ans, à l’aide d’un piège photographique. Puis, quelques années plus tard, un article publié dans le journal Cat News a confirmé que ces photos ont en fait capturé le tout premier cas de cougar blanc sauvage leucistique.

En 2018, une étude a confirmé que les photos ont capturé le tout premier cas de cougar atteint de leucisme

Des scientifiques confirment les premières images au monde d’un cougar blanc leucistique
ICMBio

Selon le National Geographic, les aberrations génétiques de couleur, telles que l’albinisme et le leucisme, sont généralement assez courantes chez les chats sauvages, mais pour des raisons mystérieuses, elles sont presque inexistantes chez les cougars.

« Cela vous montre à quel point c’est extrêmement inhabituel », a déclaré Luke Hunter, directeur général du programme Big Cats de la Wildlife Conservation Society, au National Geographic. « C’est un ensemble de photos saisissantes. »

Après que ces photos ont été prises, l’animal n’a jamais été revu

Des scientifiques confirment les premières images au monde d’un cougar blanc leucistique
ICMBio

Les scientifiques n’ont pas encore compris pourquoi les gènes de changement de couleur sont si rares chez ces animaux. « Ma meilleure supposition, c’est que l’ancêtre lointain des cougars était uniformément coloré, et cela s’est maintenu dans l’espèce depuis. Mais ce n’est qu’une conséquence du caractère aléatoire de la mutation », a déclaré Hunter.

Tandis que le leucisme est assez courant chez les chats sauvages, pour des raisons inconnues, il est presque inexistant chez les cougars

Des scientifiques confirment les premières images au monde d’un cougar blanc leucistique
ICMBio

Malheureusement, après la rencontre fatidique de 2013, l’animal n’a jamais été revu. « Le projet de surveillance avec pièges photographiques a repris l’année dernière, mais nous n’avons toujours pas de nouvelles informations sur cet animal ou sur d’autres cougars de couleur bizarre », a déclaré Cecília Cronemberger de Faria, analyste environnementale du parc national où le félin a été aperçu.