La couche d’ozone de la Terre continue de se réparer, ont confirmé des scientifiques. Voilà une autre bonne nouvelle en ce qui concerne la planète. Le Protocole de Montréal a été approuvé en 1987 et avait pour but de protéger la couche d’ozone et de l’aider à se réparer. Une étude publiée cette semaine a confirmé que le protocole fonctionne.

Pour ceux d’entre vous qui ne sont pas sûrs de ce qu’est réellement la couche d’ozone, c’est la région de la stratosphère terrestre qui absorbe la majeure partie du rayonnement ultraviolet du soleil et empêche donc le rayonnement de toucher la surface de la Terre.

La couche d’ozone de la Terre semble se rétablir, selon des experts

Les objectifs du traité visaient à protéger la couche d’ozone en éliminant progressivement la production de nombreuses substances responsables de l’appauvrissement de la couche d’ozone. Les « substances » nocives pour la couche d’ozone se trouvaient souvent dans les réfrigérants commerciaux et domestiques, les solvants industriels, les gaz propulseurs utilisés pour la pulvérisation d’aérosols et les agents d’expansion des mousses tels que les extincteurs.

En 2000, il y avait des preuves que ces produits chimiques dans la stratosphère commençaient à décliner, aidant la couche d’ozone à se réparer. L’auteure principale de la nouvelle étude, Antara Banerjee, membre invité du CIRES à l’université du Colorado à Boulder, qui travaille à la Division des sciences chimiques de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), a parlé des preuves qu’ils ont trouvées.

La couche d’ozone de la Terre semble se rétablir, selon des experts

« Cette étude s’ajoute aux preuves croissantes montrant la profonde efficacité du Protocole de Montréal », a déclaré Banerjee. « Non seulement le traité a stimulé le rétablissement de la couche d’ozone, mais il a également entraîné de récents changements dans les modèles de circulation d’air de l’hémisphère sud. »

« Le défi de cette étude était de prouver notre hypothèse selon laquelle la régénération de l’ozone est en fait à l’origine de ces changements de circulation atmosphérique et n’est pas seulement une coïncidence. »

La couche d’ozone de la Terre semble se rétablir, selon des experts

Bien que ce soit une excellente nouvelle que la couche d’ozone se répare, nous ne pouvons pas oublier le problème de l’augmentation des niveaux de gaz à effet de serre tels que le CO2, qui cause le réchauffement climatique. Ces gaz n’ont pas d’effet direct sur la couche d’ozone, mais sont la principale cause du réchauffement climatique.

Le simple fait que la couche d’ozone se rétablit ne signifie pas que nous devrions cesser activement d’essayer de réduire notre empreinte carbone. Une chose qui semble réduire notre empreinte carbone est le confinement des gens dans le monde entier en raison de la pandémie de coronavirus.

La couche d’ozone de la Terre semble se rétablir, selon des experts

Grâce à moins de personnes qui sortent, les niveaux de dioxyde d’azote, qui proviennent principalement des échappements des véhicules, et les niveaux de particules, provenant du transport routier et de la combustion de carburant, seraient sensiblement réduits à Paris. Il y a également eu une réduction notable en Chine, en Italie et à Londres.