Depuis trois jours, un chat avait disparu de sa maison en Thaïlande, selon une publication Facebook désormais virale.

Lorsqu’il est finalement rentré chez lui, il était probablement convaincu que ses activités pendant son absence ne seraient jamais découvertes. Eh bien, il avait tort.

ช้างเผือก

Autour du cou du chat, il y avait un mot. Il s’est avéré que dans les jours de sa disparition, le chat s’était rendu à un marché aux poissons local. Là, il avait manifestement fait des « affaires » avec l’un des vendeurs.

ช้างเผือก

« Votre chat regardait les maquereaux sur mon étal, alors je lui en ai donné trois », peut-on lire dans la note.

On pourrait penser que le don de maquereaux était un acte de charité, mais ce n’est pas le cas. Le vendeur de poisson a également écrit ses coordonnées, sans doute pour que le propriétaire du chat puisse rembourser sa dette.

ช้างเผือก

On ne sait pas si le fait que le chat se soit endetté pendant ses déplacements a incité son propriétaire à restreindre sa liberté de vagabonder, mais une chose est sûre : les aventures, surtout culinaires, sont toujours plus faciles lorsque quelqu’un d’autre paie la note.