Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a averti vendredi que « tous les pays du monde » doivent se préparer à la possibilité que le président russe Vladimir Poutine utilise des armes nucléaires tactiques dans sa guerre contre l’Ukraine.

Zelensky a déclaré à Jake Tapper, de CNN, que Poutine pourrait recourir à des armes nucléaires ou chimiques parce qu’il n’accorde aucune valeur à la vie des Ukrainiens. « Tous les pays doivent être inquiets. Cela pourrait ne pas être une information réelle, mais cela pourrait également être la vérité », a déclaré Zelensky, s’exprimant en anglais.

« Les armes chimiques, ils pourraient le faire. Pour eux, la vie des gens, ce n’est rien », a déclaré Zelensky. « Nous devrions penser à ne pas avoir peur, mais être prêts. Mais ce n’est pas qu’une question pour l’Ukraine, mais pour le monde entier, je pense. »

Les commentaires de Zelensky interviennent quelques jours après que l’un des plus proches alliés du président russe Vladimir Poutine a averti l’OTAN que si la Suède et la Finlande rejoignaient l’alliance militaire dirigée par les États-Unis, alors la Russie déploierait des armes nucléaires et des missiles hypersoniques dans une exclave européenne.

Volodymyr Zelensky prévient que « tous les pays » doivent être prêts à ce que Poutine utilise des armes nucléaires
GETTY

Dmitri Medvedev, vice-président du Conseil de sécurité russe, a déclaré que si la Suède et la Finlande rejoignaient l’OTAN, la Russie devrait renforcer ses forces terrestres, navales et aériennes en mer Baltique. Medvedev a également évoqué explicitement la menace nucléaire en déclarant qu’il ne pouvait plus être question d’une Baltique « dénucléarisée », où la Russie possède son exclave de Kaliningrad, coincée entre la Pologne et la Lituanie.

La Russie dispose du plus grand arsenal d’ogives nucléaires au monde et est, avec la Chine et les États-Unis, l’un des leaders mondiaux de la technologie des missiles hypersoniques. La Lituanie a déclaré que les menaces de la Russie n’étaient pas nouvelles et que Moscou avait déployé des armes nucléaires à Kaliningrad bien avant la guerre en Ukraine. L’OTAN n’a pas réagi immédiatement à l’avertissement de la Russie.

Volodymyr Zelensky prévient que « tous les pays » doivent être prêts à ce que Poutine utilise des armes nucléaires
GETTY

En février, Poutine avait ordonné que les forces nucléaires russes soient placées en état d’alerte maximale. Conformément à cet ordre, le ministère russe de la Défense a déclaré le 28 février que ses forces de missiles nucléaires et ses flottes du Nord et du Pacifique avaient été placées en état d’alerte renforcée.