Selon les statistiques, 358 espèces d’abeilles vivent aux Pays-Bas. Malheureusement, plus de la moitié d’entre elles sont déjà en danger et figurent sur la liste rouge des Pays-Bas.

Les autorités néerlandaises ont reconnu le problème croissant et ont trouvé une solution ingénieuse. Ils ont transformé les arrêts de bus de la ville d’Utrecht en refuges pour les abeilles pour soutenir les populations pollinisatrices.

Les toits de 316 arrêts de bus sont désormais recouverts de verdure dans la ville d’Utrecht

Les Pays-Bas ont transformé 316 arrêts de bus en arrêts pour les abeilles

Récemment, le conseil d’Utrecht a vu une opportunité d’élargir les fonctions d’un arrêt de bus régulier en lui donnant une nouvelle utilité sympa : s’attaquer à la menace d’extinction des abeilles. Utrecht est la quatrième plus grande ville des Pays-Bas, située dans la partie centrale du pays.

Les nouveaux toits luxuriants encourageront la pollinisation par les abeilles et les bourdons

Les Pays-Bas ont transformé 316 arrêts de bus en arrêts pour les abeilles

Les Pays-Bas ont transformé 316 arrêts de bus en arrêts pour les abeilles

Les arrêts de bus récemment rénovés semblent plus confortables, mais les plantes succulentes soutiennent également la biodiversité en déclin de la ville, comme les abeilles et les bourdons. Les toits verts aident également à capter la poussière fine et à stocker l’eau de pluie.

« Un toit vert est bon pour une ville saine et habitable »

Les Pays-Bas ont transformé 316 arrêts de bus en arrêts pour les abeilles

« Un toit vert est bon pour une ville saine et habitable… qui peut donc mieux faire face aux problèmes climatiques. Cela aide à prévenir les inondations et à réduire les pertes de chaleur », lit-on sur le site officiel de la ville d’Utrecht. Les autorités prévoient également d’installer des panneaux solaires sur les arrêts de bus au cours des prochaines années.

Cependant, ce n’est pas la seule initiative écologique de la ville d’Utrecht

Les Pays-Bas ont transformé 316 arrêts de bus en arrêts pour les abeilles

En février dernier, Utrecht a annoncé qu’elle remplacerait ses bus actuels par des bus électriques. Les responsables espèrent employer une flotte de transport en commun entièrement neutre en carbone d’ici 2028.