Vous auriez du mal à consulter les médias sociaux sans voir une célébrité ou un influenceur faire la promotion d’un régime extrême. D’un côté du spectre, vous avez des promoteurs véganes tandis que de l’autre côté, vous en avez d’autres qui font la promotion de régimes paléo et céto centrés sur la viande. Alors, avec autant d’options, que choisissez-vous ? Selon un internaute végétalien, le choix le moins « n aturel » pour l’être humain, c’est la viande.

À l’aide d’une photo extrêmement explicite, elle a essayé de faire valoir qu’attraper une proie et la manger n’était pas aussi naturel qu’un mode de vie végane. Cependant, elle a été interrompue par un commentateur heureux de lui donner une leçon sur l’évolution de nos régimes.

Une réponse à la photo s’est démarquée en particulier. Linden Lonsdale a expliqué que la viande avait été une évolution nécessaire à nos ancêtres, leur fournissant le contenu calorique nécessaire au développement avancé du cerveau. Mais la leçon ne s’est pas arrêtée là.

Une végane a demandé aux gens d’essayer de chasser les animaux et de les manger crus afin de voir à quel point ce n’est pas naturel pour les humains, mais elle s’est fait clouer le bec

Une végane a demandé aux gens d’essayer de chasser les animaux et de les manger crus afin de voir à quel point ce n’est pas naturel pour les humains, mais elle s’est fait clouer le bec

Une végane a demandé aux gens d’essayer de chasser les animaux et de les manger crus afin de voir à quel point ce n’est pas naturel pour les humains, mais elle s’est fait clouer le bec

Selon les scientifiques, ce commentateur n’a pas tort. Nous ne serions pas ce que nous sommes aujourd’hui sans viande. Du point de vue de la santé, la viande est riche en protéines et en vitamine B-12 et constitue également une bonne source de fer. Cependant, il est beaucoup plus facile de se procurer ces suppléments dans d’autres aliments tels que les noix, les haricots et les céréales. Selon le Dr William Kormos, rédacteur en chef du Harvard Men’s Health Watch, « Pour ce qui est du “danger” de consommer de la viande, de nombreuses études montrent une légère augmentation du risque de maladie à des niveaux allant de 50 à 100 grammes de viande rouge consommée quotidiennement. »