La société américaine de fournitures médicales 3M a déclaré vendredi que l’administration Trump lui avait demandé de ne pas fournir de masques N95 au Canada en raison de la pandémie de coronavirus, comme le rapporte Global News.

Le président américain Donald Trump a ordonné à l’entreprise du Minnesota de produire et de vendre la quantité de respirateurs de qualité médicale demandée par la Federal Emergency Management Agency. Il a invoqué le Defense Production Act afin d’accélérer la distribution des masques.

Trump demande à 3M d’arrêter de vendre des masques N95 au Canada

« L’Administration a également demandé à 3M de cesser d’exporter les masques que nous fabriquons actuellement aux États-Unis vers les marchés canadien et latino-américain », indique un communiqué de la société. La société a déclaré que cette décision avait soulevé des préoccupations « humanitaires » pour eux.

« Cependant, il y a des implications humanitaires importantes de la cessation de fournir des respirateurs pour les travailleurs de la santé au Canada et en Amérique latine, où nous sommes un fournisseur essentiel de respirateurs », ajoute le communiqué.

Trump demande à 3M d’arrêter de vendre des masques N95 au Canada

Le communiqué a également averti que la limitation de l’offre à d’autres pays pourrait conduire à des « représailles » avec des mesures similaires. « Si cela devait se produire, le nombre net de respirateurs mis à la disposition des États-Unis diminuerait. C’est le contraire de ce que nous et l’administration, au nom du peuple américain, recherchons tous les deux », a déclaré la société.

Trump demande à 3M d’arrêter de vendre des masques N95 au Canada

Mike Roman, le PDG de 3M, a déclaré plus tôt cette semaine que la société travaillait en étroite collaboration avec la FEMA et avait pour objectif de doubler la production mondiale de masques N95 à 2 milliards par an en 12 mois. Roman a déclaré que 3M augmenterait sa production de 40 % pour atteindre 50 millions de masques par mois dans environ 60 jours.