Aujourd'hui, nous vivons dans un monde régi par les écrans tactiles, la reconnaissance des visages et l’intelligence artificielle, alors imaginez ce qu'était la technologie il y a un siècle ou deux. Pour le découvrir, ipnoze a décidé de vous faire remonter le temps afin de voir comment les technologies anciennes ont défini l'avenir il y a cent ans.

Allant des vendeurs de patins à roulettes motorisés en 1961, aux tricycles mécaniques géants de 1896 et aux accumulateurs d'orgone des années 50, ce ne sont là que quelques exemples d’appareils rétrohistoriques parmi les plus intéressants.

Une montre de poche de 350 ans sculptée dans une seule émeraude colombienne.

Un outil de bibliothèque vieux de 300 ans qui permettait à un chercheur d'ouvrir sept livres à la fois, tout en restant à proximité (Biblioteca Palafoxiana, à Puebla, au Mexique).

Il y a trois décennies, les smartphones n'existaient pas, alors qu'il y a un peu plus d'un demi-siècle, personne n'avait d'ordinateur chez lui. Pensez-y un peu. On a vraiment l'impression que la technologie s'accélère à un rythme effréné.

Un couple de Britanniques dort dans un « Abri Morrison » utilisé comme protection contre l'effondrement des maisons pendant les bombardements « Blitz » de la Seconde Guerre mondiale.

En 1955, ce petit train électrique a été installé dans le Holland Tunnel de New York pour surveiller la vitesse du trafic.

L'accélération de la technologie est bien réelle. Il s'avère que le rythme du progrès technologique, en particulier les technologies de l'information, s'accélère de façon exponentielle au fil du temps parce qu'il y a une force commune qui le fait avancer.

Plus une technologie est efficace, plus elle reçoit d'attention et plus le flux de nouvelles ressources est efficace. L'augmentation des budgets de recherche et développement et le recrutement de meilleurs talents sont destinés à améliorer la technologie.

Cette voiture française est une Delahaye Type 175. Elle a été présentée au Salon de l'Automobile de Paris en 1949. Un seul exemplaire a été fabriqué. Elle a été récemment vendue aux enchères pour environ cinq millions de dollars.

Le Robo-Vac, un aspirateur autoprogrammé faisant partie de la Cuisine miracle du futur de Whirlpool, exposé à l'American National Exhibition de 1959 à Moscou.

La télévision Philco Predicta de la fin des années 50.

Le plus vieux scaphandre de plongée du monde : The Old Gentleman, en 1860.

Un appareil photo Kodak K-24, utilisé par les Américains pour la photographie aérienne pendant la Seconde Guerre mondiale.

John F. Mitchell, vice-président de Motorola, montre le radiotéléphone portable Dynatac à New York en 1973.

Le Schienenzeppelin (zeppelin sur rails) et un train à vapeur à Berlin, en Allemagne, en 1931.

L'ancienne tour téléphonique « Telefontornet » en 1890 à Stockholm, en Suède, comprenant environ 5 500 lignes téléphoniques.

Helen, une téléphoniste amérindienne dans le Montana, en 1925.

Un vendeur de patins à roulettes motorisés en Californie, en 1961.

Un écran de télévision mince (seulement 10 centimètres d'épaisseur) avec un dispositif de chronométrage automatique pour enregistrer les programmes télévisés à Chicago, le 21 juin 1961.

Des paysans soviétiques écoutent la radio pour la première fois, en 1928.

Les fichiers d'empreintes digitales du FBI, en 1944.

Une motocyclette à une roue en Allemagne, en 1925.

Des lunettes pour regarder la télévision plusieurs décennies avant Google Glass, dans les années 1960.

Vue d’une coupe transversale d'une vieille calculatrice.

La première démonstration publique d'une souris d'ordinateur, d'une interface graphique, de l'informatique à fenêtres, de l'hypertexte et du traitement de texte, en 1968.

Le Hindenburg prend forme, en 1932.