Les scientifiques sont déconcertés par un objet mystérieux à 500 millions d’années-lumière de distance qui transmet des signaux qui frappent la Terre tous les 16 jours. Bien que les scientifiques ne sachent pas ce qui cause le phénomène, ils le reconnaissent comme le premier motif fiable de sursauts radio rapides (SRR) dans l’espace lointain.

De tels signaux sont une source de confusion pour les scientifiques depuis leur première découverte en 2007, car jusqu’à présent, aucun des sursauts radio rapides étudiés n’avait montré de tempo constant. Cependant, ce nouveau phénomène change la donne, car il émet un motif spécifique, diffusant environ un à deux sursauts radio par heure pendant quatre jours, puis se tait pendant un peu plus de 12 jours. Le cycle se répète ensuite le 16e jour, suggérant que quelque chose les contrôle.

Des signaux radio frappent la Terre tous les 16 jours à 500 millions d’années-lumière

Duncan Lorimer, astrophysicien à la West Virginia University à Morgantown et codécouvreur des premiers sursauts radio rapides, a déclaré ce qui suit selon Science News : « C’est très important. Cela va potentiellement nous emmener dans une direction intéressante pour faire la lumière sur ces répéteurs ».

Des signaux radio frappent la Terre tous les 16 jours à 500 millions d’années-lumière

Ces sursauts radio ont récemment été retracés dans une galaxie spirale à près de 500 millions d’années-lumière de la Terre, lorsque des astrophysiciens ont découvert le motif en utilisant les données de l’Expérience canadienne de cartographie de l’intensité de l’hydrogène, ou CHIME, un radiotélescope canadien situé en Colombie-Britannique.

Des signaux radio frappent la Terre tous les 16 jours à 500 millions d’années-lumière

Une explication possible de la façon dont ces sursauts radio répètent leur cycle pourrait être qu’ils sont en orbite autour de quelque chose d’autre, comme une étoile ou un trou noir. Dans ce cas, le cycle de 16 jours pourrait révéler la fréquence à laquelle l’étoile ou le trou noir est pointé vers la Terre.

Dans une variante, les vents stellaires pourraient périodiquement amplifier ou bloquer les sursauts radio, ce qui pourrait également expliquer pourquoi les cycles de 16 jours ne produisent pas tous des sursauts.

L’une ou l’autre explication implique que la répétition de sursauts radio rapides pourrait être associée à autre chose. Dongzi Li, astrophysicien de l’Université de Toronto, n’est pas prêt à exclure les objets autonomes.

Des signaux radio frappent la Terre tous les 16 jours à 500 millions d’années-lumière

Bien que l’équipe de scientifiques ne sache pas exactement ce qui cause les sursauts radio rapides, elle exclut tout de même les extraterrestres.

Leon Oostrum, du Netherlands Institute for Radio Astronomy, a déclaré ce qui suit à New Scientist : « S’il s’agissait d’une radiobalise extraterrestre, je pense qu’elle émettrait un signal plus rapidement, car une période de 16 jours n’est pas efficace pour la communication. Imaginez recevoir un signal tous les 16 jours, il faudrait une éternité pour recevoir un message ».

Les analyses futures de la galaxie spirale pourraient aider les astronomes à se rapprocher de la résolution de ce mystère.