L’itinérance est une question qui a toujours occupé une place prépondérante dans notre monde. Beaucoup de gens n’ont pas de maison à cause d’une maladie ou parce qu’ils ont perdu leur emploi. Ils ont une mauvaise santé et ne peuvent pas retourner au travail, et à cause de cela, ils ne peuvent pas payer un médecin, alors c’est une boucle sans fin.

Les sans-abris n’ont nulle part où aller, alors ils dorment dans la rue, se couvrant de journaux ou de morceaux de carton, fouillant dans les poubelles pour trouver de la nourriture ou des vêtements plus chauds. Cet organisme de bienfaisance a décidé d’aider ces malchanceux.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Voyant ces conditions de vie horribles, l’association caritative australienne Beddown a décidé d’aider les personnes dans le besoin. Ils ont eu l’idée géniale de construire des refuges dans des endroits vacants la nuit, comme des stationnements ! Secure Parking, l’un des plus grands exploitants de parcs de stationnement, a décidé de lancer un essai de deux semaines à Brisbane.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Voici à quoi ressemblait le stationnement avant que l’association caritative Beddown et un groupe de gentils volontaires se mettent au travail pour créer un environnement sûr pour les sans-abris.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Norman McGillivray, fondateur de l’association caritative Beddown, a eu cette idée en traversant un stationnement vide la nuit. Pourquoi ne pas l’utiliser comme refuge ? Après une planification minutieuse, ils ont finalement concrétisé leur idée.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Le but de cette association est de ne prendre que des lieux communs utilisés le jour et d’en faire des refuges pour sans-abris la nuit. Ils fournissent des endroits sécuritaires pour permettre aux gens de passer une bonne nuit de sommeil.

Beaucoup de sans-abris souffrent de manque de sommeil en raison de leurs conditions de vie, ce qui peut entraîner de nombreux autres problèmes, tels que la dépression, le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité et la perte de mémoire. Cela peut également altérer la fonction cognitive et conduire à la consommation d’alcool ou de drogue. De plus, ils courent le risque d’être attaqués et de se faire voler leurs effets personnels.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

L’organisme de bienfaisance fournit également de multiples services aux invités, tels que des médecins, des infirmières, des dentistes et des coiffeurs. Ils leur ont donné de nouveaux vêtements, un endroit pour se nettoyer et leur ont donné accès à différents services sociaux.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

« Nous nous efforcerons de nous rapprocher le plus possible d’un lit confortable afin de permettre aux sans-abris de passer une bonne nuit de sommeil. C’est notre objectif ultime. La privation de sommeil est un problème majeur pour les sans-abris. Par conséquent, nous pensons que le fait d’être dans un lieu sûr et confortable aura un impact considérable sur ceux qui utilisent Beddown », ont écrit les fondateurs de Beddown sur leur page Instagram.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Voici quelques statistiques après les premiers jours d’essai :

  • 41 invités ont utilisé Beddown pendant la durée du projet pilote.
  • 77 % d’entre eux étaient des hommes et 23 % étaient des femmes.
  • Les clients ont évalué le sommeil à 4,5 sur 5 et les lits à 4,5 sur 5 en moyenne.
  • 100 % des clients ont déclaré qu’ils se sentaient en sécurité pendant leur séjour.
  • En raison d’une surcapacité, 9 personnes ont été refoulées en une nuit.
  • La personne la plus jeune qui a essayé d’accéder à Beddown n’avait que 15 ans.

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Ce stationnement est transformé en refuge pour sans-abris la nuit

Voici quelques-uns des commentaires de sans-abris qui ont participé au projet pilote :

« Après avoir passé la semaine ici à bien dormir et à établir une routine, cela m’a rappelé la vie et je me suis inscrit à une séance de désintox d’une durée de 6 mois. »

« Pouvoir dormir toute la nuit et s’abstenir de prendre des drogues, je vois plus clair le jour et je n’ai pas consommé de drogues depuis huit jours. »

« C’est la première fois que je rêve depuis des années. »

« Je n’ai pas à surveiller mes arrières ici. »