Les Jeux olympiques d’été de 2016 ont lieu à Rio de Janeiro au Brésil cette année. Les premiers Jeux ont été tenus en Grèce en 1896, et l’événement a eu lieu dans 19 pays différents depuis.

Vous est-il déjà arrivé de vous demander ce qui était arrivé à tous ces immenses sites construits pour héberger les Jeux olympiques?

Eh bien, regardez les photos ci-dessous et vous aurez la réponse. Ipnoze a compilé une liste de villes et stades olympiques abandonnés un peu partout dans le monde.

(source)

1. Une piste de bobsleigh, à Sarajevo, aux Jeux olympiques d’hiver de 1984.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

2. Un village olympique, à Athènes, aux Jeux olympiques d’été de 2004.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

3. Une piscine, à Berlin, aux Jeux olympiques d’été de 1936.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

4. Un complexe olympique, à Sarajevo, aux Jeux olympiques d’hiver de 1984.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

5. Un tremplin de saut à ski, à Cortina d’Ampezzo, en Italie, aux Jeux olympiques d’hiver de 1956.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

6. Une piste de bobsleigh, à Sarajevo, aux Jeux olympiques d’hiver de 1984.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

7. Un tremplin de saut à ski, à Grenoble, en France, aux Jeux olympiques d’hiver de 1968.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

8. Un terrain de volleyball de plage, à Beijing, aux Jeux olympiques d’été de 2008.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

9. Un centre de canoë et kayak, à Athènes, aux Jeux olympiques d’été de 2004.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

10. Une piscine, à Athènes, aux Jeux olympiques d’été de 2004.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

11. Un village olympique, à Berlin, aux Jeux olympiques d’été de 1936.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

12. Un terrain de tennis, à Atlanta, aux Jeux olympiques d’été de 1996.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

13. Des routes avec d’immenses nids de poule, à Sotchi, aux Jeux olympiques d’hiver de 2014.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

14. Des barricades à l’extérieur d’un stade, à Athènes, aux Jeux olympiques d’été de 2004.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

15. Un site soviétique, à Tallinn, aux Jeux olympiques d’été de 1980.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

16. Un site de kayak et canoë, à Athènes, aux Jeux olympiques d’été de 2004.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

17. Des mascottes olympiques à Beijing, aux Jeux olympiques d’été de 2008.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

18. Des mâts de drapeaux, à Athènes, aux Jeux olympiques d’été de 2004.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

19. Un tremplin de saut à ski, à Sarajevo, aux Jeux olympiques d’hiver de 1984.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent

20. Un village olympique, à Berlin, aux Jeux olympiques d’été de 1936.

20 sites olympiques abandonnés prouvent que les Jeux sont un énorme gaspillage d’argent