Robert Irwin a partagé une séquence montrant à quel point il ressemble à son père Steve Irwin, chasseur de crocodiles. Le père et le fils ont réagi presque de la même façon lorsqu’ils ont été mordus par un serpent.

Robert est le sosie de son défunt père, mais les similitudes sont plus que physiques. Le jeune homme de 16 ans suit les traces de son père, qui adorait les animaux, au zoo d’Australie et joue dans sa propre série documentaire sur les animaux.

Robert Irwin présente une vidéo d’un serpent qui le mord au visage

Lors du tournage de la série Crikey! It’s the Irwins d’Animal Planet, Robert a même réussi à se faire mordre par un serpent comme il était déjà arrivé à son père dans le passé. Dans une séquence publiée sur sa page Instagram, on peut voir Robert tenant un python tapis et demander au serpent : « Tu vas être grincheux ou tu vas être gentil ? » alors qu’il le sort doucement de son sac de sécurité.

Robert Irwin présente une vidéo d’un serpent qui le mord au visage

« C’est bon, tu vas rentrer chez toi », dit-il. « Et voilà, mon pote. Tu es un bon serpent. Ne sont-ils pas les serpents les plus cool ? J’adore les pythons tapis. C’est un python tapis de bonne taille. Il est trop cool. Je dois vous dire, quand j’ai trouvé ce petit gars pour la première fois… »

À ce moment-là, le serpent s’agite et lui mord le visage, tandis que Robert s’éloigne rapidement. La séquence revient ensuite sur un incident très similaire, où Steve tient un serpent dans ses bras pendant le tournage du film The Crocodile Hunter.

Alors que Steve parle à la caméra, le serpent lui mord soudainement le visage. Dans le style classique du chasseur de crocodile, Steve le traite de « son of a gun » et continue à parler comme si de rien n’était.

Robert Irwin présente une vidéo d’un serpent qui le mord au visage

Dans la légende de sa vidéo, Robert a écrit : « Regardez bien ce qui se produit. Après un sauvetage de python tapis pendant le tournage de Crikey! It’s the Irwins, cela a rappelé des souvenirs amusants d’une situation très similaire qui s’était produite des décennies auparavant dans l’un des documentaires originaux de Crocodile Hunter ! C’était peut-être sa façon de me dire “merci” d’avoir été secouru ! »