Un sarcophage en plomb découvert dans les profondeurs de la cathédrale Notre-Dame au milieu d’un ancien cimetière sera bientôt ouvert, ont annoncé jeudi des archéologues français. Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, a déclaré le mois dernier que le sarcophage avait été découvert au milieu de plusieurs tombes « d’une qualité scientifique remarquable » à 20 mètres sous l’endroit central où le transept croise la nef de l’église gothique du 12e siècle.

Les découvertes ont été faites au cours de travaux de fouilles en prévision de la reconstruction de la flèche emblématique de l’église, qui s’est effondrée dans un incendie choquant en 2019. L’équipe d’archéologues était présente dans l’église pour s’assurer que le sol fragile du monument parisien n’était pas endommagé pendant l’enquête.

Ce sarcophage mystérieux découvert sous les ruines de Notre-Dame va être ouvert
GETTY

Le cimetière a été découvert sous une couche du sol de l’église datant du 18e siècle, mais les chercheurs pensent qu’il est beaucoup plus ancien, datant probablement du 14e siècle, rapporte La Dépêche. Les chercheurs ont inséré une caméra endoscopique à l’intérieur du sarcophage pour jeter un coup d’oeil à son contenu, révélant des parties de crâne, un oreiller de feuilles, des fragments de textiles et plusieurs objets.

Ce sarcophage mystérieux découvert sous les ruines de Notre-Dame va être ouvert
GETTY

Christophe Besnier, un expert de l’Institut national de recherches archéologiques préventives de France (INRAP), a déclaré à Reuters que la pose de plantes sous le squelette était un « phénomène bien connu lorsque des chefs religieux étaient enterrés », ajoutant que « le fait que ces plantes soient encore là indique que le contenu a été très bien conservé ».

Ce sarcophage mystérieux découvert sous les ruines de Notre-Dame va être ouvert
GETTY

L’Inrap a annoncé lors d’une conférence de presse que le sarcophage a été extrait de la cathédrale mardi et sera envoyé « très prochainement » à l’Institut médico-légal de Toulouse. Dans un communiqué, l’archéologue principal de l’INRAP, Dominique Garcia, a souligné que le corps sera exhumé « dans le respect » du Code civil français relatif aux restes humains. Une fois l’examen terminé, le corps sera restitué « non pas comme un objet archéologique, mais comme un bien anthropologique », a déclaré Garcia.

Ce sarcophage mystérieux découvert sous les ruines de Notre-Dame va être ouvert
GETTY

Le ministère français a annoncé l’ouverture du sarcophage un jour avant le troisième anniversaire de l’incendie majeur qui a englouti la cathédrale bien-aimée, à la grande horreur des spectateurs du monde entier. Le brasier s’est rapidement propagé le long du toit en bois, consumant la flèche vieille de 160 ans et recouvrant le ciel parisien de fumée. Les pompiers ont sauvé la majeure partie de la structure principale, y compris ses deux tours, mais les deux tiers du toit ont été détruits.

Quelques jours plus tard, le projet de restauration a été inondé de dons totalisant près d’un milliard de dollars, selon la Société des Amis de Notre-Dame de Paris. La cathédrale devrait rouvrir ses portes, avec une nouvelle flèche et un nouveau toit, en 2024.