Les survivants d’une fusillade de masse à Parkland, en Floride, sont retournés en classe après la semaine de relâche du printemps à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas où ils ont été accueillis par de nouvelles mesures de sécurité. Le personnel de l’école a fourni aux étudiants le plus récent accessoire obligatoire : un sac à dos transparent. L’administration prétend que cette réglementation améliorera la sécurité, mais les étudiants la détestent. L’un des plus grands problèmes de ce contrecoup a beaucoup à voir avec le système reproducteur féminin – les tampons et autres trucs menstruels sont devenus impossibles à cacher. Affirmant qu’ils commencent à se sentir comme s’ils étaient en prison, les adolescents ont déjà trouvé une solution qui exprime parfaitement leur solidarité pour les choses féminines naturelles et leur rage contre la situation actuelle des armes à feu aux États-Unis. Cependant, cela pourrait aussi irriter quelques esprits conservateurs.

Les étudiants ont commencé à transporter des tonnes de tampons dans leurs nouveaux sacs à dos. « Les tailles, les prix… j’apprends de nouvelles choses sur la santé des femmes en ce moment », a tweeté l’étudiant Cameron Kasky. « Ces trucs coûtent cher et des mesures doivent être prises pour faciliter l’accès à ces produits de santé. »

Cependant, Rachel Padnis, une étudiante de 16 ans à Majory Stone Douglas, a une opinion légèrement différente. « Personnellement, je pense que les sacs à dos transparents ne sont pas aussi problématiques qu’ils en ont l’air. S’ils peuvent aider une seule personne de mon école à se sentir en sécurité, alors je suis prête à faire ce sacrifice », a confié Rachel au site Bored Panda.

Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à partager votre opinion dans les commentaires.

(source)

Les survivants d’une fusillade de masse à Parkland, en Floride, sont retournés en classe après la semaine de relâche du printemps à l’école secondaire Marjory Stoneman Douglas où ils ont été accueillis par de nouvelles mesures de sécurité.

Des milliers de sacs à dos transparents ont été distribués aujourd’hui à Douglas. Ils ne sont qu’une illusion de sécurité.

De nombreux étudiants ont exprimé leur déception et leur mécontentement sur les médias sociaux, mais Cameron Kasky a décidé d’adopter une approche différente.

À ceux qui se posent des questions au sujet de mon sac à dos qui contient des tampons.
J’ai seulement acheté des légers. Je ne savais pas. Je vais acheter des super pour demain.
Les tailles, les prix… j’apprends de nouvelles choses sur la santé des femmes en ce moment. Ces trucs coûtent cher et des mesures doivent être prises pour faciliter l’accès à ces produits de santé.

Et la nouvelle tendance a commencé à se répandre comme une traînée de poudre.

1.

Ce sac à dos vaut probablement plus que ma vie.

2.

La seule chose positive de ces sacs à dos c’est qu’avec espoir, le stigmate des menstruations sera supprimé. De plus, Cameron sait maintenant que les tampons coûtent cher.

3.

Il a mis son sac à dos normal dans son sac à dos transparent.

4.

C’est vraiment stupide.

5.

Ce sac à dos contient tout ce qui est important aux yeux des politiciens sauf de l’argent.

6.

7.

Je ne peux plus faire semblant de chercher mon devoir quand je ne l’ai réellement pas.

8.

9.

Ces sacs à dos transparents ne changeront rien. Les articles transportés dans le sac ne sont pas tous visibles et il est impossible de vérifier 3 000 sacs à dos. Je trouve fantastique de voir où ma communauté investit ses ressources.

10.

Mon nouveau sac à dos est presque aussi transparent que le programme de la NRA.
Je me sens tellement en sécurité.
Tandis que j’apprécie beaucoup l’effort, en tant que pays, on doit se concentrer sur le réel problème au lieu de transformer nos écoles en prisons.