Le ministère russe de la Défense a annoncé qu'il prévoyait de réduire ses assauts contre les villes ukrainiennes de Kyiv et de Tchernihiv afin de faciliter les négociations de paix. Des représentants russes et ukrainiens se sont rencontrés mardi en Turquie pour des pourparlers de paix.

Les forces russes, qui ont envahi l'Ukraine le 24 février, tentent depuis longtemps de se rapprocher de la capitale, Kyiv, mais y parviennent difficilement. Tchernihiv, une ville située dans le nord de l'Ukraine, se trouve sur la route de la Russie, du Belarus à Kyiv. L'Ukraine a récemment repris le contrôle de deux zones proches de Kyiv – Makariv et Irpin – aux forces russes.

« Compte tenu des principes discutés lors de la réunion d'aujourd'hui afin d'accroître la confiance mutuelle et de créer les conditions nécessaires à la poursuite des négociations et à la réalisation de l'objectif ultime consistant à convenir de la signature de l'accord de paix susmentionné, il a été décidé de réduire considérablement l'activité militaire dans la direction de Kyiv et de Tchernihiv », a déclaré à la presse le vice-ministre de la Défense, Alexander Fomin, selon l'agence de presse étatique Ria.