Lors du procès en diffamation de Johnny Depp contre Amber Heard, le Dr David R. Spiegel, témoin expert, a suggéré que Johnny Depp est un narcissique, bien que le psychiatre ait admis qu’il n’avait pas examiné l’acteur directement. Spiegel a attribué de nombreux traits de personnalité narcissiques à Depp, notamment « des changements d’humeur rapides, un sentiment d’admiration indu et un culte du pouvoir ».

« Le fait qu’il pensait qu’Amber lui était redevable et ne voulait être avec lui qu’en raison de sa célébrité en est un exemple », a déclaré Spiegel à propos des traits narcissiques. « Je pense que la jalousie en est un autre exemple. »

Lors du contre-interrogatoire, l’avocat de Depp, Wayne Dennison, a demandé à Spiegel s’il avait diagnostiqué un trouble de la personnalité narcissique chez l’acteur. « Je le ferais certainement, si je ne l’ai pas fait, je le pense certainement, mais au moins je vais dire qu’il a des traits », a répondu Spiegel. « Donc c’est un diagnostic provisoire de trouble de la personnalité narcissique. »

Dennison a demandé à Spiegel s’il avait enfreint la règle Goldwater, qui interdit aux professionnels de la santé mentale de diagnostiquer des personnes qu’ils n’ont pas examinées. Spiegel a déclaré qu’il ne l’avait pas fait parce qu’il n’avait pas établi de diagnostic définitif.

Un psychiatre témoigne sur les « traits narcissiques » de Johnny Depp
LAW&CRIME NETWORK

Un autre sujet abordé est le fait que Depp a été vu gribouillant sur des notes et mangeant des bonbons aux côtés de son équipe juridique pendant le procès. De nombreux partisans de Depp ont trouvé ces moments attachants, les experts en langage corporel suggérant que l’acteur se livre à ces activités afin de gérer sa réaction émotionnelle aux moments traumatisants lorsqu’ils sont évoqués au tribunal.

L’avocate de Heard a demandé à Spiegel si ces comportements avaient quelque chose à voir avec le narcissisme, mais les avocats de Depp se sont opposés à la question, qui a été maintenue par la juge.

Un psychiatre témoigne sur les « traits narcissiques » de Johnny Depp
LAW&CRIME NETWORK

Le Dr Spiegel a également parlé d’Amber Heard

Un psychiatre témoigne sur les « traits narcissiques » de Johnny Depp
LAW&CRIME NETWORK

Selon le Dr David Spiegel, Amber Heard présente des « traits de troubles de la personnalité borderline et histrionique », mais pas suffisamment pour « répondre aux critères complets » d’un diagnostic.

La Dre Shannon Curry, l’experte en psychologie de Johnny Depp, a diagnostiqué les deux troubles chez Amber Heard après que les avocats de Johnny Depp lui ont demandé d’examiner les documents relatifs à l’affaire et de donner son avis sur l’existence d’une violence conjugale dans la relation entre Amber Heard et Johnny Depp.

Curry a également été chargée de procéder à une évaluation psychologique de Heard, qu’elle a rencontrée et à laquelle elle a parlée à deux occasions distinctes. Elle a témoigné au palais de justice du comté de Fairfax, en Virginie, qu’elle avait diagnostiqué chez Heard un trouble de la personnalité limite.