Poutine prépare une « attaque terroriste contre la centrale nucléaire de Tchernobyl », selon l’Ukraine. Son compte Twitter Defence Intelligence a tweeté : « Poutine prépare une attaque terroriste contre la centrale nucléaire de Tchernobyl. La centrale nucléaire de Tchernobyl, contrôlée par la Russie, prévoit de créer une catastrophe d’origine humaine, dont les occupants tenteront de faire porter la responsabilité à l’Ukraine. »

Une déclaration complète a également été publiée sur la page Facebook officielle du gouvernement du pays, où des mises à jour régulières ont été partagées après l’invasion de l’Ukraine par la Russie à la fin du mois dernier.

Traduite en anglais, la déclaration dit : « Selon les informations disponibles, Vladimir Poutine a ordonné la préparation d’une attaque terroriste à la centrale nucléaire de Tchernobyl. La création d’une catastrophe technologique est prévue à la CAEC par les forces russes et les occupants tenteront de transférer la responsabilité à l’Ukraine ».

« En ce moment, la CAEC est complètement déconnectée des systèmes de surveillance de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). La station a été perturbée. Les ressources des générateurs diesel existants sont calculées pour 48 heures afin que les systèmes de sécurité puissent les soutenir. Les occupants ont refusé de donner accès à la station au réparateur ukrainien. Au lieu de cela, selon l’instruction d’Alexandre Lukashenko, des “spécialistes biélorusses” sont entrés. »

Parmi eux, disait le post, se trouvaient des « dissidents russes » entrant pour « organiser une attaque terroriste ». Il poursuit : « Ces derniers jours, les troupes de Poutine ont attaqué la centrale nucléaire de Zaporozhye et l’Institut physique et technique de Kharkiv (il y a un réacteur nucléaire expérimental). Pour falsifier l’implication des militaires ukrainiens dans l’attaque de la CAEC, les occupants tentent de créer de fausses ‘preuves’ pour confirmer leur version. En particulier, dans la zone de l’aéroport Antonov à Gostomel, on a remarqué des réfrigérateurs russes, recueillant les corps des défenseurs ukrainiens morts. »

Le communiqué indique que Poutine est « prêt à s’engager dans le chantage nucléaire de la communauté mondiale au nom d’actions de soutien à l’Ukraine », ajoutant : « Des actions similaires de Poutine auront des conséquences catastrophiques pour le monde entier. Il semble que ce soit exactement ce sur quoi compte le dictateur russe, qui exige des actions inacceptables ».