Les 57 membres de l’équipe d’intervention d’urgence du service de police de Buffalo ont démissionné, après que deux agents de police aient été suspendus sans solde pour avoir poussé un homme âgé au sol au milieu des protestations de Black Lives Matter.

Le jeudi soir 4 juin, Martin Gugino a été poussé au sol et blessé alors que des policiers dégageaient Niagara Square des manifestants de Black Lives Matter à Buffalo, dans l’État de New York. Dans une vidéo de l’incident, on peut voir l’homme de 75 ans saigner de l’oreille alors qu’il est étendu immobile sur le sol. Il a ensuite été transporté à l’hôpital dans un état grave, mais stable.

57 policiers démissionnent « par dégoût » après que deux agents aient été suspendus pour avoir poussé un retraité

Deux agents de police ont depuis été mis en congé sans solde dans l’attente d’une enquête. Le gouverneur de New York, Andrew Cuomo, a décrit leurs actions comme « totalement injustifiées et tout à fait honteuses ». Vendredi, l’ensemble de l’unité tactique a démissionné, prétendument pour soutenir les officiers suspendus, selon le syndicat de la police.

La Buffalo’s Police Benovolent Association (PBA) a confirmé à Spectrum News que l’équipe avait démissionné « par soutien aux policiers suspendus, ainsi que par dégoût pour l’administration ». Le président de la PBA, John Evans, a en outre déclaré à la WGRZ que cela était dû au « traitement de deux de leurs membres, qui ne faisaient qu’exécuter des ordres ».

57 policiers démissionnent « par dégoût » après que deux agents aient été suspendus pour avoir poussé un retraité

« Ces policiers ne faisaient que suivre les ordres du commissaire de police adjoint Joseph Gramaglia de dégager la place », a expliqué Evans à The Buffalo News. « Il n’était pas précisé de dégager la place des hommes de 50 ans et moins ou de 15 à 40 ans. Ils faisaient simplement leur travail. »

Vous pouvez voir l’incident original dans la vidéo ci-dessous. Attention, images graphiques :

Lors d’une conférence de presse, Marc Poloncarz, directeur du comté d’Érié, a déclaré qu’il était « exceptionnellement déçu » par la démission massive, ajoutant qu’elle « indique qu’ils n’ont rien vu de mal dans les actions d’hier soir ».

Michael J. DeGeorge, directeur de la communication de la ville de Buffalo et porte-parole du maire Byron W. Brown, du département de police et d’autres agences, a précédemment fait écho aux sentiments d’Evans, déclarant que Gugino avait « trébuché et tombé » au cours d’une « escarmouche ».

57 policiers démissionnent « par dégoût » après que deux agents aient été suspendus pour avoir poussé un retraité

« Permettez-moi de vous présenter des excuses sincères pour les premières informations erronées qui ont été envoyées hier soir concernant l’incident de Niagara Square », a déclaré DeGeorge dans une lettre d’excuses publiée aujourd’hui. « Je travaillais manifestement avec des détails incomplets dans une situation qui évoluait très rapidement et de manière très fluide. Je ne tromperais jamais délibérément les médias ou nos résidents. »

57 policiers démissionnent « par dégoût » après que deux agents aient été suspendus pour avoir poussé un retraité

La réaction à la démission des agents a été extrêmement négative sur les médias sociaux. Un utilisateur a écrit : « Buffalo, saisissez l’occasion et engagez 57 hommes et femmes de meilleure qualité. Ceux que vous aviez étaient brisés ! »

Un autre utilisateur a écrit : « Lorsque les 57 policiers de Buffalo faisant partie de l’équipe d’intervention d’urgence démissionnent parce que deux d’entre eux ont été suspendus pour avoir poussé un homme de 75 ans et l’avoir envoyé à l’hôpital, cela semble être l’occasion parfaite de trouver 57 nouveaux policiers qui n’approuvent pas l’agression de personnes âgées ».

57 policiers démissionnent « par dégoût » après que deux agents aient été suspendus pour avoir poussé un retraité

Push (People United for Sustainable Housing), un groupe de défense basé à Buffalo, a décrit Gugino comme « un combattant acharné contre toutes sortes d’injustice pendant de nombreuses années dans notre ville », selon BBC News.