Tandis que le monde s’écroule et brûle à cause des dirigeants aux coiffures blondes et farfelues, il semble que beaucoup de gens veuillent passer leurs derniers jours sur Terre à dévoiler certains de ses plus grands mystères.

L’idée de rassembler autant de personnes que possible et de « prendre d’assaut » divers lieux mystérieux à travers le monde, pour découvrir les secrets dont ils disposent, a attiré beaucoup de gens dernièrement. Par exemple, en septembre, nous aurons la chance de voir si le plan d’envahir la zone 51 se concrétisera.

Des milliers de personnes veulent envahir le Loch Ness pour « trouver le grand garçon »

Et maintenant, les gens veulent envahir le Loch Ness en Écosse. Certaines personnes envisagent apparemment de se rendre sur le lac d’eau douce dans les Highlands écossais à la recherche du légendaire monstre du Loch Ness.

Des milliers de personnes veulent envahir le Loch Ness pour « trouver le grand garçon »

L’événement Facebook s’intitule « Storm Loch Ness, Nessie can’t hide from us all » (envahissez le Loch Ness, Nessie ne peut pas se cacher de nous tous), accompagné de la description suivante : « Il est temps que nous trouvions ce grand garçon ».

Des milliers de personnes veulent envahir le Loch Ness pour « trouver le grand garçon »

Jusqu’à présent, plus de 24 000 personnes ont indiqué qu’elles « participaient » et 48 000 ont dit qu’elles étaient « intéressées ». Néanmoins, si 24 000 personnes affluent dans le Loch Ness en même temps, il y a de fortes chances que l’une d’entre elles au moins repère l’énorme monstre apparemment caché dans les eaux troubles.

Des milliers de personnes veulent envahir le Loch Ness pour « trouver le grand garçon »

Le Royal National Lifeboat Institution (RNLI) a déclaré que l’événement « Storm Loch Ness » ne poserait pas autant de problèmes que « Storm Area 51 » puisque le Loch Ness est un espace public et n’est pas surveillé par l’armée américaine, mais ils ont tout de même identifié plusieurs risques.

« En l’absence de l’armée américaine, le Loch Ness semble un peu moins dangereux que la prise d’assaut de la zone 51, mais nous avons nos propres problèmes », a déclaré un porte-parole du RNLI à BBC News. « Même si notre bateau de sauvetage Atlantic 85 a une capacité impressionnante en passagers, celle-ci sera mise à rude épreuve par les “participants” de cet événement. »

Des milliers de personnes veulent envahir le Loch Ness pour « trouver le grand garçon »

Bien qu’ils aient reconnu le caractère léger de l’événement sur Facebook, le RNLI a déclaré que les eaux du Loch Ness peuvent être très dangereuses. Par exemple, le Loch Ness a une superficie de 56,4 kilomètres carrés et sa profondeur maximale est de 230 mètres. Les vagues peuvent atteindre une hauteur d’environ 4 mètres et il est moins flottant que la mer puisqu’il est composé d’eau douce.