Animé par sa passion pour l'histoire, le photographe Drew Gardner a recréé les portraits de certains des personnages historiques les plus célèbres du monde, en prenant pour modèles leurs descendants directs.

La préparation de la série a nécessité bien plus que quelques coups de téléphone. Non seulement Gardner a mené des recherches approfondies pour retrouver les descendants directs et vérifier leur lignée, mais il a également créé des séries en portant une attention particulière aux plus petits détails.

Au final, tout ce travail a porté ses fruits. Grâce aux costumes et aux accessoires d'époque qu’il a dénichés, Gardner a créé des décors si authentiques qu'on dirait qu'ils sont tout droit sortis d'un livre d'histoire. Il a même soigneusement analysé et recréé l'éclairage de chaque portrait original en utilisant toutes sortes d'équipements et de techniques.

Thomas Jefferson (à gauche) en 1800 et Shannon Lanier (à droite), arrière-petit-fils (6 fois) de Thomas Jefferson

Charles Dickens (à gauche) en 1858 et Gerald Charles Dickens (à droite), l’arrière-arrière-petit-fils de Dickens

La série a commencé il y a 15 ans lorsque la mère de Gardner lui a dit qu'il ressemblait beaucoup à son grand-père. « Je me demandais si je ressemblais vraiment à mon grand-père et si les gens d'aujourd'hui ressemblaient à leurs ancêtres célèbres », a déclaré le photographe.

Emeline Pankhurst (à gauche) et Helen Pankhurst (à droite), l'arrière-petite-fille d'Emeline Pankhurst

Napoléon (à gauche) en 1812 et Hugo de Salis (à droite), arrière-petit-fils (4 fois) de Napoléon

Gardner choisit les photos qu'il va recréer en fonction de plusieurs critères, mais plus une image est emblématique, mieux c'est. « Il est important qu’il y ait un degré de reconnaissance ou de familiarité, quelle que soit la réussite de la personne. Ce n'est pas toujours possible, mais c'est mon point de départ. »

Lisa del Giocondo (La Joconde, à gauche) et Irina Guicciardini Strozzi (à droite), arrière-petite-fille (15 fois) de Lisa del Giocondo

Oliver Cromwell (à gauche) en 1653-1654 et Charles Bush (à droite), arrière-petit-fils (10 fois) d'Oliver Cromwell

Gardner se sert d’Internet pour retrouver les descendants, mais il travaille aussi avec des généalogistes et des musées. La véritable magie, cependant, se produit lorsque le photographe commence à travailler avec ses modèles. L'ensemble du processus permet à Gardner d'établir des liens non seulement avec les personnes qui se trouvent devant son appareil photo, mais aussi avec leurs ancêtres.

Frederick Douglass (à gauche) en 1863 et Reuben L. Andrews (à droite)

Charles II (à gauche) en 1653 et Lord Charles Fitzroy (à droite), arrière-petit-fils (9 fois) de Charles II

Arthur Wellesley 1er Duc de Wellingston (à gauche) en 1824 et Jeremy Clyde (à droite), l'arrière-arrière-arrière-petit-fils du 1er Duc de Wellington

William Wordsworth (à gauche) en 1798 et Andtom Wontner (à droite), arrière-petit-fils (4 fois) de Wordsworth

Berthe Morisot (à gauche) en 1872 et Lucie Rouart (à droite), l'arrière-petite-fille de Berthe Morisot

Elizabeth Cady Stanton (à gauche) en 1850 et Elizabeth Jenkins-Sahlin (à droite)

Horatio Nelson (à gauche) en 1800 et William John Raglan Tribu Horatio (à droite), arrière-petit-fils (4 fois) de Nelson

Clive of India (Robert Clive) en 1773 (à gauche) et Robert Holden (à droite), arrière-petit-fils (5 fois) de Clive Of India

Isambard Kingdom Brunel en 1857 (à gauche) et Isambard Thomas (à droite), l'arrière-arrière-arrière-petit-fils de Brunel