Un homme transgenre qui a donné naissance à un petit garçon s’en est pris publiquement au personnel hospitalier après avoir affirmé qu’il l’avait appelé « mère » à tort. Bennett Kaspar-Williams, de Los Angeles, a donné naissance à son fils Hudson par césarienne en octobre 2020, après être tombé enceinte de son mari Malik.

L’homme de 37 ans était une femme jusqu’à ce qu’il change de sexe il y a sept ans et subisse une chirurgie de 5 000 $US pour se faire retirer les seins à l’été 2015. Mais il a décidé de conserver son anatomie reproductive féminine et a commencé à envisager d’avoir des enfants pour la première fois après avoir rencontré Malik en 2017.

Ce père transgenre critique le personnel médical pour l’avoir appelé « mère »
Bennett Kaspar-Williams

Affirmant maintenant que les travailleurs de la santé l’ont appelé « mère » pendant la grossesse, Bennett tente de briser le lien entre la maternité et la féminité pour toujours après avoir dit que cela le mettait mal à l’aise dans son identité de genre. « La seule chose qui m’a rendu dysphorique à propos de ma grossesse a été le mégenrage qui m’est arrivé lorsque j’ai reçu des soins médicaux pour ma grossesse », a-t-il déclaré, selon le Daily Mail.

Ce père transgenre critique le personnel médical pour l’avoir appelé « mère »
Bennett Kaspar-Williams

« Le business de la grossesse – et oui, je dis bien le business, car toute l’institution des soins de grossesse en Amérique est centrée sur la vente de ce concept de ‘maternité’ – est tellement entrelacé avec le genre qu’il était difficile d’échapper aux erreurs de genre. En fait, je pense que porter un enfant, isolé en raison de la pandémie, et affronter seul tous les hôpitaux et les rendez-vous a été la chose la plus difficile et la plus courageuse que j’aie jamais faite.

Ce père transgenre critique le personnel médical pour l’avoir appelé « mère »
Bennett Kaspar-Williams

« Il est tellement important que nous arrêtions de définir la “féminité” en termes de “maternité”, parce que c’est une fausse équivalence que toutes les femmes peuvent devenir des mères, que toutes les mères portent leurs enfants, ou que toutes les personnes qui portent des enfants sont des mères. »

Ce père transgenre critique le personnel médical pour l’avoir appelé « mère »
Bennett Kaspar-Williams

Bennett a ajouté qu’il est « fier » de dire qu’il est un « papa qui a créé mon propre enfant », et a partagé une série de photos montrant son ventre et son nouveau-né sur son compte Instagram. L’avocat et militant dit qu’il élève Hudson pour qu’il l’appelle « Dada », tandis que le garçon se référera à son autre père comme « Papa ». Il a également révélé qu’il fera savoir à l’enfant qui lui a donné naissance « quand il sera assez grand ».