Un pasteur africain est mort en essayant de recréer la résurrection de Jésus

Un pasteur de Zambie a connu une mort tragique après que sa tentative de recréer la résurrection de Jésus ait échoué de manière horrible.

Selon les rapports, le pasteur chrétien James Sakara, âgé de 22 ans, a été retrouvé mort après avoir été enterré profondément sous terre pendant trois jours lors de sa tentative de recréer la « résurrection de Jésus » dans la ville zambienne de Chadiza, rapporte le Daily Mail.

Un pasteur africain est mort en essayant de recréer la résurrection de Jésus

Sakara, le pasteur de l’église Zion dans la ville, avait convaincu sa congrégation qu’il pouvait ressusciter en trois jours, tout comme Jésus-Christ, et a demandé à ses disciples de l’enterrer vivant. Selon les médias locaux, le pasteur a convaincu trois membres de l’église d’assister à sa tentative de résurrection en l’aidant à creuser une tombe.

Avant de tenter la résurrection, Sakara a cité des versets de la Bible et a expliqué que l’instruction donnée par le Christ à ses disciples était de « faire ceci en souvenir de moi (Jésus) la nuit où j’ai été trahi » lors de la Sainte Communion.

Un pasteur africain est mort en essayant de recréer la résurrection de Jésus

Suivant les ordres donnés par le pasteur, les trois assistants lui ont lié les mains et l’ont enterré vivant. Trois jours plus tard, les assistants et ses disciples sont revenus pour déterrer le pasteur. Ils ont soulevé le corps sans vie du pasteur et ont tenté de procéder à des rituels spirituels.

Cependant, malgré plusieurs tentatives de ses disciples pour ressusciter le pasteur, le corps de Sakara est resté sans vie. Suite à la mort du pasteur, l’un des trois membres de l’église qui s’était porté volontaire pour aider le pasteur s’est rendu à la police.