Lorsque Rachael Rodrigues a reçu Oliver comme cadeau de fin d’études il y a environ sept ans, elle était ravie et aussi un peu surprise, car elle savait ce que ses parents pensaient des chiens.

« Mes parents étaient très anti-chiens, car nous avions toujours eu des chats et ils hésitaient à faire le travail supplémentaire (dressage, promenade, toilettage, etc.) qui vient avec un chien », a déclaré Rachael Rodrigues à The Dodo.

Un père qui ne voulait pas de chien borde maintenant le toutou de sa fille avant la sieste

Rodrigues a été surprise de voir à quel point son père est tombé amoureux d’Oliver. « Papa est tombé sous le charme d’Oliver dès le début », a dit Rodrigues.

« Il se promenait souvent dans la maison en portant Oliver. La première semaine où nous l’avons eu, Oliver avait mal au ventre et ne dormait pas de la nuit, alors papa s’est couché par terre avec lui sous une couverture et lui a frotté le ventre toute la nuit. »

Un père qui ne voulait pas de chien borde maintenant le toutou de sa fille avant la sieste

Bien qu’il déteste l’admettre, le père de Rodrigues a toujours traité Oliver comme un autre enfant de la famille. Quand Oliver fait la sieste, le père de Rodrigues aime le couvrir d’une couverture avant de le border, et c’est certainement l’un des plus beaux spectacles du monde.

Même s’il n’a jamais voulu de chien, le père de Rodrigues adore maintenant Oliver, et Oliver l’aime en retour. « La vidéo illustre bien la relation entre papa et Oliver : papa le traite comme un vrai bébé (même s’il ne veut pas l’admettre) et Oliver adore ça », a déclaré Rodrigues.

Un père qui ne voulait pas de chien borde maintenant le toutou de sa fille avant la sieste