Netflix a annoncé qu’il allait commencer à tester une nouvelle fonction « ajouter un foyer » pour faire payer les utilisateurs qui partagent leur compte avec d’autres personnes dans certains pays.

Ce test marque le dernier effort du géant du streaming pour lutter contre le partage de mots de passe. Le test incitera les utilisateurs à payer des frais supplémentaires s’ils utilisent un compte en dehors de leur foyer.

Payer pour partager son compte

Netflix va faire payer les gens qui partagent leur compte dès le mois prochain
Netflix

Netflix commencera à tester cette fonctionnalité en Argentine, en République dominicaine, au Salvador, au Guatemala et au Honduras le mois prochain.

Dans ces régions de test, chaque compte Netflix comprendra un foyer où vous pourrez accéder à Netflix sur n’importe lequel de vos appareils. Si vous souhaitez autoriser quelqu’un à utiliser votre compte Netflix dans un foyer supplémentaire, la société vous demandera de payer des frais.

Vous pourrez ajouter un foyer à votre compte en payant 219 pesos par mois en Argentine et 2,99 $US dans les autres régions testées.

Ajouter des foyers supplémentaires

Netflix va faire payer les gens qui partagent leur compte dès le mois prochain
Netflix

Les membres d’un plan Netflix de base pourront ajouter un foyer supplémentaire, les utilisateurs standard pourront ajouter jusqu’à deux foyers supplémentaires et les utilisateurs Premium pourront ajouter jusqu’à trois foyers supplémentaires.

Les utilisateurs de ces régions tests auront la possibilité de contrôler où leur compte est utilisé et de supprimer des foyers à partir de la page des paramètres de leur compte.

« Nos membres aiment tellement les films et les émissions de télévision Netflix qu’ils veulent les partager plus largement », a déclaré Chengyi Long, directrice de l’innovation des produits chez Netflix. « Cependant, le partage généralisé des comptes entre les ménages qui a lieu aujourd’hui compromet notre capacité à long terme à investir dans notre service et à l’améliorer. »

Netflix a déclaré que cette solution ne repose pas sur des données de localisation comme le GPS. Au lieu de cela, elle exploite les mêmes informations que celles qu’elle utilise aujourd’hui pour fournir son service à ses utilisateurs, notamment une adresse IP, les identifiants des appareils et d’autres informations sur les appareils connectés au compte Netflix dans le foyer. Grâce à cette méthode, Netflix peut identifier les cas où un partage persistant a lieu en dehors du foyer.

Trouver un juste équilibre entre le partage de compte et les revenus

Netflix va faire payer les gens qui partagent leur compte dès le mois prochain
Pixabay

Aujourd’hui, Netflix estime qu’il y a environ 100 millions de foyers dans le monde qui partagent leur compte utilisateur, dont plus de 30 millions rien qu’aux États-Unis et au Canada. En demandant aux membres qui partagent leur compte de payer davantage, Netflix espère trouver un juste équilibre entre le fait de permettre le partage et celui d’obtenir des revenus de tous ceux qui regardent et tirent profit de son service.

Ces tests ne sont pas la seule façon dont Netflix prévoit de monétiser sa base d’abonnés, puisque la société a également déclaré qu’elle allait introduire un plan financé par la publicité. La semaine dernière, Netflix a annoncé qu’elle s’associait à Microsoft en tant que « partenaire mondial pour la technologie et les ventes de publicité » afin d’aider le service de streaming à générer des revenus grâce à la publicité.