Les minuscules musaraignes-éléphants ont été redécouvertes en Afrique après avoir été classées comme une « espèce perdue » pendant les 50 dernières années. La dernière fois que des scientifiques ont vu ces créatures de la taille d’une souris, c’était en 1968, et les études ultérieures menées dans les années 70 n’ont pas permis de retrouver un seul de ces petits mammifères.

Heureusement, les créatures ont été repérées à Djibouti – un pays de la Corne de l’Afrique – alors que les chercheurs exploraient la région. Son nom semble assez explicite, mais malgré quelques similitudes, la musaraigne-éléphant n’est pas un type de musaraigne (ni un éléphant, évidemment).

Ces minuscules musaraignes-éléphants disparues depuis 50 ans sont réapparues en Afrique de l’Est

Les musaraignes-éléphants s’apparentent aux oryctéropes, aux éléphants et aux lamantins et tirent leur surnom de leur nez, qui ressemble à une trompe. Elles se servent de leur appendice remarquable pour trouver leurs proies, notamment des insectes, en utilisant leur langue pour faire entrer la nourriture dans leur bouche.

Afin de trouver les créatures, les chercheurs ont installé plus de 1 000 pièges dans 12 endroits. Pour attirer les créatures, ils ont mis un mélange de beurre d’arachide, de farine d’avoine et de levure. Dans le premier piège qu’ils ont installé à Djibouti, ils en ont attrapé une.

Ils ont ensuite vu 12 musaraignes-éléphants au total, obtenant ainsi les premières photos et vidéos des créatures. Ils pensent que l’habitat de l’espèce est à l’abri des menaces extérieures comme l’agriculture et le développement humain, et il semble qu’il y ait une abondance de ces animaux.

Ces minuscules musaraignes-éléphants disparues depuis 50 ans sont réapparues en Afrique de l’Est

Steven Heritage, chercheur au Duke University Lemur Center et auteur principal d’un document de recherche sur le projet, a déclaré à la BBC : « Lorsque nous avons ouvert le premier piège et que nous avons vu la petite touffe de poils au bout de sa queue, nous nous sommes regardés et nous n’avons pas pu y croire ».

Ces minuscules musaraignes-éléphants disparues depuis 50 ans sont réapparues en Afrique de l’Est

« Un certain nombre d’études sur les petits mammifères depuis les années 1970 n’ont pas permis de trouver la musaraigne-éléphant à Djibouti. C’est un hasard si cela s’est passé si vite pour nous. Il faut être motivé par la passion des musaraignes-éléphants pour partir à la recherche de cette espèce perdue. Ce ne sont pas des animaux bien connus, mais quand on les voit, il est impossible de ne pas les adorer. »

Cette recherche a été publiée dans une étude qui peut être consultée sur le journal PeerJ.