Salut ! Je m’appelle Uğur et je vis à Istanbul, en Turquie. J’essaie de montrer les problèmes importants auxquels le monde est confronté, comme l’injustice sociale et la guerre, en combinant deux images côte à côte dans un seul cadre (partie 1, partie 2). En faisant cela, je veux démontrer les contrastes entre les deux mondes différents dans lesquels nous vivons.

J’ai démarré ce projet quand j’ai commencé à voir la peur et le désespoir dans les yeux d’enfants réfugiés qui essayaient d’aller en Europe. Je pense que nous ne savons rien de la guerre, de la famine, etc. Aujourd’hui, vous êtes peut-être en paix, mais tant que ces problèmes persistent, vous y serez exposé. En tant qu’artiste, je crois que l’art est le maître de toutes les langues. Depuis longtemps, l’art est utilisé pour susciter une prise de conscience qui aide à éveiller les communautés.

Je voulais montrer la différence entre pays développés et sous-développés. Le message que je veux transmettre à travers mon travail est polyvalent. Les pays développés vivent dans le luxe, la paix et le gaspillage, mais je voudrais leur rappeler que les habitants des pays sous-développés vivent dans la douleur, la faim et la guerre. Je voulais aussi rappeler aux pays sous-développés qu’ils pourraient trouver un meilleur gouvernement et un meilleur système d’éducation et qu’ils pourraient être aussi forts et pacifiques que les pays développés. Je veux montrer les problèmes du monde moderne, la cupidité, l’injustice.

Plus d’infos : Instagram

1. Focus

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Celle-ci est légèrement terrifiante.

2. Syrie

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Il est ridicule de s’attendre à un avenir rempli de paix et d’amour de générations qui ne l’ont jamais vécu. Photo: Yasin Akgül

3. Afghanistan

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Najiba tient son neveu Shabir âgé de 2 ans, blessé dans l’explosion d’une bombe qui a tué sa sœur à Kaboul, en Afghanistan, en mars 2016. La bombe a explosé dans un quartier relativement paisible de Kaboul pendant que sa mère accompagnait les enfants à l’école. Photo: Paula Bronstein

4. Irak

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Des soldats américains qui torturent des prisonniers de guerre à la prison d’Abou Ghraib, en Irak.

5. Syrie

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Nazeer Al-Khatib

6. Libye

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Chris Hondros

7. Syrie

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Ammar Sulaiman

8. Irak

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Odd Andersen

9. Sans titre

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Sans titre

10. Syrie

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Bülent Kılıç

11. Syrie

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Des hommes syriens qui transportent des bébés traversent les décombres de bâtiments détruits à la suite d’une attaque aérienne sur le nord d’Alep.

12. Irak

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Sean Smith

13. Irak

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Des soldats américains qui torturent des prisonniers de guerre à la prison d’Abou Ghraib, en Irak.

14. Tchad

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Photo: Marco Gualazzini

15. Partout

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons La consommation de luxe d’une part et la pauvreté de l’autre. Réfugiés rohingyas. Photo: Allison Joyce

16. Israël

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons (G) Des filles qui écrivent des messages sur des bombes dans une unité d’artillerie pendant la guerre israélo-libanaise de 2006. (D) Une fille qui doit fuir son pays à cause de la guerre dessine des graffitis sur le mur d’un camp de réfugiés, en Grèce.

17. Bombe atomique

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Bombe atomique

18. Afghanistan

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Une femme afghane est assise à côté d’un enfant blessé qui a été soigné à l’hôpital pour enfants Indira Gandhi après un puissant attentat à la bombe commis à Kaboul, le 15 janvier 2019.

19. Afghanistan

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Des balles antiaériennes dans la guerre civile afghane. Photo: Patrick Robert

20. Venezuela

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Lors de la manifestation gouvernementale au Venezuela, les manifestants ont tenté de détruire une moto de police et le réservoir d’essence a explosé. Il a survécu à l’incident avec des brûlures au premier et au deuxième degré. Photo: Ronaldo Schemidt

21. Afghanistan

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Un enfant afghan travaille dans un parc à charbon à Jalalabad. Photo: Noorullah Shirzada

22. Yémen

22 montages photo percutants qui montrent le contraste entre les deux mondes dans lesquels nous vivons Le mariage des enfants est courant dans de nombreux pays du monde. Non seulement dans les pays arriérés, mais aussi dans les pays développés. Photo: Stephanie Sinclair