Avec la crise sanitaire actuelle, beaucoup d’entre nous se sont retrouvés à travailler à la maison ces trois derniers mois, troquant le bureau pour le salon. Bien sûr, il y a des avantages et des inconvénients à travailler à domicile, mais à moins que vous ne fassiez partie de ceux qui ont pris goût à la course à pied et à la forme physique pendant le confinement, cela signifie plus de nourriture et beaucoup moins de mouvement.

Plusieurs d’entre nous se réjouiront probablement de retrouver une certaine normalité une fois que les bureaux rouvriront, mais que se passera-t-il si toutes les entreprises décident de nous obliger à travailler à la maison pour toujours ? Eh bien, DirectlyApply estime avoir la réponse, et ce n’est pas joli.

La plateforme de découverte a récemment dévoilé un modèle qui montre à quoi pourraient ressembler les travailleurs à distance dans 25 ans s’ils ne maîtrisent pas ces vilaines habitudes.

Susan est un modèle, créé par des experts en fitness et des psychologues, pour nous montrer (et nous effrayer) ce qui arrivera si nous continuons à ignorer les directives mises en place pour ceux d’entre nous qui travaillent à la maison.

Il n’est pas surprenant que Susan ait une mauvaise posture puisqu’elle reste assise devant un écran toute la journée et fait peu d’exercice. Elle souffre également du syndrome de vision artificielle et de cernes dus au fait qu’elle fixe un écran toute la journée. De plus, elle a beaucoup plus de rides que la plupart des gens.

Elle souffre d’un grave surpoids dû à un excès de grignotage et à un manque de mouvement. Elle est incroyablement pâle et souffre d’une perte de cheveux par manque de vitamine D.

Ce que vous ne pouvez pas voir, cependant, c’est que Susan souffre également de sa santé mentale par manque de contact humain et de stress, ce qui peut entraîner une augmentation de la pression sanguine et par conséquent, des maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires.