Dans le cadre du mouvement #Iwanttobreastfree popularisé aux États-Unis en 2019, des mamans partagent des photos d’elles en train d’allaiter en public. En France et au Québec, le mouvement commence à grandir.

Lorsque des mamans donnent le sein à leur bébé en public, elles sont exposées à des critiques ou à des regards désapprobateurs. Voilà pourquoi une boutique en ligne consacrée à l’allaitement appelée Lansinoh a décidé de lancer le mouvement #Iwanttobreastfree.

« Vous êtes nombreuses à nous avoir transmis vos témoignages sur les difficultés rencontrées lorsque vous allaitiez dans un restaurant, un parc, un bar, une salle d’attente », a écrit la boutique sur son site Web. « La presse nous fait régulièrement écho de témoignages des mamans pour qui l’allaitement partout n’est pas si évident. »

Ainsi, de nombreuses mamans ont commencé à partager sur les réseaux sociaux des photos d’elles allaitant en public. Dans leurs publications, elles souhaitent « participer à une prise de conscience de la société sur l’allaitement ».

Selon un sondage de Lansinoh paru en 2015, 41 % des femmes trouvent embarrassant d’allaiter en public. La boutique rappelle également qu’aucun article de loi français n’interdit aux femmes d’allaiter leur enfant dans les lieux publics.

Personne n’a le droit de leur demander de se couvrir la poitrine ou de se rendre dans un endroit jugé plus discret. Par ailleurs, l’allaitement est un acte naturel qui ne se commande pas. Dans certaines situations, les mamans ne peuvent pas attendre d’être à la maison pour nourrir leur bébé.

Lansinoh propose également de signaler les lieux publics favorables à l'allaitement à l’aide d’un autocollant téléchargeable sur son site internet.