La mère de l’adolescent qui a tué 19 enfants et deux enseignantes lors d’une fusillade dans une école au Texas affirme qu’il « n’était pas une personne violente ». Adriana Reyes s’est dite « surprise » que son fils Salvador Ramos ait commis l’atrocité à l’école primaire Robb d’Uvalde.

Reyes a ajouté qu’elle lui avait parlé pour la dernière fois le jour de son anniversaire, lundi, et qu’elle avait prévu de lui offrir une voiture et une peluche Snoopy, rapporte le Daily Mail. Elle a rejeté les allégations selon lesquelles ils avaient eu une relation toxique, mais elle a déclaré que l’adolescent n’avait pas beaucoup d’amis et était considéré comme un solitaire.

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Facebook

Ramos a également tiré sur sa grand-mère Celia Gonzalez, qui lutte actuellement pour sa vie. S’exprimant depuis l’hôpital, Reyes a raconté que sa mère était capable de lui tenir la main, mais qu’elle était incapable de sourire.

« Mon fils n’était pas une personne violente. Je suis surprise par ce qu’il a fait », a-t-elle déclaré. « Je prie pour ces familles. Je prie pour tous ces enfants innocents. Ils n’avaient rien à voir avec ça. »

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Reuters

Ramos s’est vanté sur les médias sociaux d’avoir acheté deux fusils d’assaut AR-15 et a laissé entendre qu’il allait commettre une atrocité avant le massacre. Il a partagé des photos des armes quatre jours avant son carnage.

Dans l’une des photos, il a tagué une femme qui a depuis déclaré qu’elle n’avait aucune idée de qui il était. Dans une série de messages, il a affirmé qu’il avait un « secret » qu’il voulait partager, le dernier message qu’il lui a adressé disant « ima air out ».

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Instagram

Ramos travaillait au restaurant Wendy’s où il était décrit comme « antipathique » par ses collègues. Une ancienne camarade de classe a également affirmé qu’il était victime d’intimidation à l’école. Nadia Reyes a déclaré : « Il publiait des vidéos sur son compte Instagram montrant des flics. Il criait et parlait à sa mère de manière très agressive et disait qu’elle voulait le mettre dehors. »

Les mères et enseignantes Eva Mireles, âgée de 44 ans, et Imra Garcia, âgée de 46 ans, font partie des victimes qui ont héroïquement perdu la vie en essayant de protéger les écoliers. Plusieurs élèves qui ont perdu la vie ont également été nommés : Xavier Lopez, Eliahana ‘Elijah Cruz’ Torres, Rogelio Torez, Amerie Jo Garza, Neevah Bravo et Uziyah Garcia. Quelque 17 personnes ont également été blessées dans l’attaque.

Eva Mireles

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Courtoisie

Irma Garcia

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Courtoisie

Xavier Lopez

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Courtoisie

Amerie Jo Garza

Fusillade au Texas : la mère du tireur dit qu’il n’était pas une personne violente
Courtoisie

Le gouverneur Greg Abbott a déclaré : « Le mal a balayé Uvalde hier. Quiconque tire sur sa grand-mère en plein visage doit avoir le mal dans son cœur. Mais il est bien plus maléfique de tirer sur des petits enfants. Il est inacceptable d’avoir dans cet État quelqu’un qui tuerait des petits enfants dans nos écoles ».