Les mères d’enfants plus âgés appuient généralement celles qui allaitent encore. Après tout, elles savent à quoi ça ressemble. Mais pas celle-ci.

Carly Clark a irrité tous les internautes lorsqu’elle a menacé de frapper les mères qui allaitent. Dans sa publication, Carly a clairement exprimé ses sentiments face à la violence et la réaction a commencé tout de suite.

Cette mère a menacé de frapper les femmes qui allaitent et leurs bébés et cela a enragé les internautes et lui a fait perdre son emploi

Cette mère a menacé de frapper les femmes qui allaitent et leurs bébés et cela a enragé les internautes et lui a fait perdre son emploi

La réaction rapide a poussé les mères à consulter la page officielle de son employeur, Petsense. Là, les femmes ont commencé à se plaindre de Mme Clark, évoquant même d’organiser une petite visite surprise au magasin où elle travaille.

Petsense est un point de vente au détail en chaîne que l’on trouve dans les centres commerciaux et les marchés ruraux. La société se spécialise dans les fournitures et les services pour animaux de compagnie, mais ne vend pas de chiens ni de chats. Toutefois, Petsense encourage l’adoption d’animaux par le biais des refuges. Mais Petsense a réalisé que Mme Clark n’était pas la bonne personne pour le poste.

Petsense a finalement publié une déclaration dans laquelle la société affirmait qu’elle ne « tolérait pas la violence » à la suite de la colère suscitée par la publication de Mme Clark. Petsense a ensuite confirmé que la personne « ne travaillait plus » chez eux.

Cette mère a menacé de frapper les femmes qui allaitent et leurs bébés et cela a enragé les internautes et lui a fait perdre son emploi

Cette mère a menacé de frapper les femmes qui allaitent et leurs bébés et cela a enragé les internautes et lui a fait perdre son emploi