Tandis que plusieurs villes et organisations continuent de faire la guerre au plastique, les articles les plus remarquables qui ont connu une diminution drastique jusqu’à présent sont les articles à usage unique tels que les pailles, les couverts et les bouteilles en plastique.

Si la réduction des plastiques à usage unique est essentielle et doit être poursuivie, une nouvelle étude a révélé un problème plus grave en termes de pollution et de menace pour l’environnement : les mégots de cigarettes.

Les mégots de cigarettes sont un pire polluant que les pailles en plastique

Une étude menée par l’Université Anglia Ruskin et rapportée par BBC News, a révélé que la présence de mégots de cigarettes jetés sur le sol réduit le taux de germination du trèfle de 27 % et la longueur des pousses de 28 %. De plus, cela réduit le taux de germination du gazon de 10 % et la longueur des pousses de 13 %, lorsque des mégots de cigarette sont présents sur le sol.

Les mégots de cigarettes sont un pire polluant que les pailles en plastique

Selon l’étude, 4,5 milliards de mégots de cigarettes sont jetés chaque année, ce qui en fait la principale cause de pollution plastique dans le monde. La plupart des mégots de cigarettes contiennent un filtre composé de fibres d’acétate de cellulose (un type de bioplastique).

Les mégots de cigarettes sont un pire polluant que les pailles en plastique

L’étude a été publiée dans le Journal of Ecotoxicology and Environmental Safety et a révélé qu’une moyenne d’environ 128 mégots jetés ont été trouvés par mètre carré autour de la ville de Cambridge, où l’étude a eu lieu.

Les mégots de cigarettes sont un pire polluant que les pailles en plastique

Selon l’auteure principale de l’étude, la Dre Dannielle Green, jeter des mégots sur le sol semble être « socialement acceptable », bien qu’ils causent de « graves dommages à l’environnement ».

« Bien que les mégots de cigarette soient répandus dans les rues et les parcs du monde entier, notre étude est la première à montrer l’impact des mégots de cigarettes sur les plantes », a déclaré Dre Green. « Nous avons constaté qu’ils ont un effet néfaste sur le succès de la germination et la longueur des pousses de trèfle et de gazon et qu’ils réduisent le poids des racines du trèfle de moitié. »

Les mégots de cigarettes sont un pire polluant que les pailles en plastique

Le Dr Bas Boots, co-auteur de l’étude, a déclaré qu’ils estiment que c’est la composition chimique des filtres qui cause le plus de dégâts aux plantes. Les filtres de cigarettes mettent des années, voire des décennies, à se décomposer naturellement.