Un médecin a prouvé que le port d’un masque facial ne diminue pas le taux d’oxygène dans le sang. En fait, il a montré que même le fait de porter plusieurs masques n’a aucun effet.

Le Dr Maitiu O Tuathail, qui est basé à Dublin, en Irlande, s’est filmé en train d’enfiler six masques sur son visage tout en enregistrant ses niveaux de saturation en oxygène dans le sang. Dans la séquence, alors qu’il enfile masque après masque, le compteur indique un taux constant de 98 à 99%.

Un médecin branché à un moniteur d’oxygène enfile 6 masques et prouve qu’ils ne réduisent pas le taux d’oxygène

Le Dr O Tuathail a partagé la vidéo sur Twitter pour démentir l’idée fausse selon laquelle les masques faciaux ont un effet négatif sur le taux d’oxygène. Il a déclaré que des patients lui posaient régulièrement cette question, en citant des informations erronées qu’ils avaient trouvées sur les médias sociaux.

Un médecin branché à un moniteur d’oxygène enfile 6 masques et prouve qu’ils ne réduisent pas le taux d’oxygène

« Après avoir lu des trucs sur les médias sociaux, des patients me demandent régulièrement si le port d’un masque facial réduit le niveau d’oxygène », a-t-il écrit dans la légende de la vidéo. « Les masques ne réduisent pas le taux d’oxygène ! J’ai réussi à mettre six masques faciaux et cela n’a eu aucun effet sur mon taux d’oxygène ! »

En réponse au Dr O Tuathail, une personne a écrit : « Porter un masque facial n’est pas la chose la plus confortable, mais cela nous protégera, nous et les gens autour de nous, comme ceux qui souffrent de problèmes de santé ou ceux qui ne sont pas polis quand ils toussent ! »

Un médecin branché à un moniteur d’oxygène enfile 6 masques et prouve qu’ils ne réduisent pas le taux d’oxygène

Un autre a ajouté : « Merci ! Peu importe si les questions semblent folles ou absurdes, continuez à répondre, car cela encouragera leur utilisation et dissipera les doutes ».

Un médecin branché à un moniteur d’oxygène enfile 6 masques et prouve qu’ils ne réduisent pas le taux d’oxygène

Un troisième a écrit : « Je ne peux pas parler au nom des autres, mais j’ai constaté que plus je m’habitue à porter un masque, moins cela me dérange. Je n’aime toujours pas ça (qui aime ça ?), mais j’ai appris à contrôler ma respiration et j’y suis maintenant habitué. »