La grossesse de Shona Moeller a été un véritable test pour elle et son mari, Bob Conlin, et ils l’ont réussi. Shona est enceinte de 29 semaines, et en raison de complications, elle a passé les dernières semaines au repos dans un hôpital de la région de Chicago en attendant la naissance de son premier fils. De plus, le coronavirus empêche Bob de visiter Shona à l’hôpital. Cependant, Bob aide sa femme à tirer le meilleur parti de la situation.

Le mari a trouvé un moyen génial de passer du temps avec Shona en organisant des soirées en amoureux avec elle devant sa fenêtre, 12 mètres plus bas. « Le 23 mars, Shona a perdu ses eaux alors qu’elle n’était qu’au 5e mois de sa grossesse », a déclaré Bob. « Elle a subi une rupture prématurée des membranes, ou RPM. Le bébé avait moins de 1 % de chance de survie. »

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Une rupture prématurée des membranes se produit lorsque le sac (membrane amniotique) entourant le bébé se brise avant la 37e semaine de la grossesse. Une fois le sac brisé, la mère présente alors un risque accru d’infection. Il y a également plus de chances que le bébé naisse prématurément.

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Bob et Shona ont été dévastés. Cependant, leur bébé s’est avéré être un petit combattant. Comme Shona restait au lit, les jours se sont transformés en semaines et à la 23e semaine, les médecins ont considéré le fils du couple comme viable. Shona a été admise à l’hôpital le 13 avril et mise au repos jusqu’à ce que le bébé entre dans notre monde.

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Le mari a dit qu’il se souvient de la veille de l’entrée de son épouse à l’hôpital. Ils sanglotaient tous les deux et il réfléchissait à la façon dont Shona pourrait traverser cette épreuve sans lui. Ils se sont alors concentrés sur le bébé et ont essayé de tirer le meilleur parti de la situation.

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Au début, le couple a communiqué via FaceTime et Zoom, mais ce n’était pas suffisant. Ainsi, Bob a commencé à rendre visite à sa femme à sa fenêtre. « L’effusion d’amour et de soutien de notre famille, de notre communauté et de nos clients a beaucoup aidé. Nous partageons également une solide pratique spirituelle qui nous maintient enracinés et connectés », a-t-il déclaré.

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Le couple a mis en place un GoFundMe pour aider à couvrir le coût du long séjour à l’hôpital de Shona.

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher

Chaque semaine, ce mari organise des soirées en amoureux devant la fenêtre de l’hôpital alors que sa femme attend d’accoucher