Pendant sa grossesse, cette mère souffrait d’hyperemesis gravidarum, une maladie caractérisée par de graves nausées, des vomissements, une perte de poids et des troubles électrolytiques. Son mari a été à ses côtés tout au long de cette dure épreuve, y compris les 4 fois où la femme a été hospitalisée.

Pour documenter le point culminant de cette expérience à l’hôpital, le couple a décidé d’embaucher la photographe Kirstie Perez et elle a fait un excellent travail. Les photos sont si puissantes qu’elles pourraient facilement concourir pour le grand prix du plus prestigieux concours de photos de naissance. Cependant, quand Kirstie a dit au mari qu’elle l’a photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : « Ce n’est pas pour ça que je pleurais ».

Plus d’infos : kpphotoinc.com | Facebook | Instagram

« Impuissant, il a regardé sa femme vomir abondamment pendant plus de 285 jours. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Il l’a vue perdre 14 kilos pendant la grossesse, n’étant pas en mesure de se nourrir en raison de l’hyperemesis gravidarum et de la pré-éclampsie. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Elle a été hospitalisée 4 fois pour déshydratation tout au long de sa grossesse. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »
« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Ils ont mangé plus de dîners sur les marches de leur maison qu’il ne pouvait compter parce que toute odeur la rendait littéralement malade. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Il l’a ensuite soutenue lors de la naissance. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils et il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais.” »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Perplexe, je lui ai demandé ce qu’il voulait dire. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« Il a fondu en larmes et a dit… »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »

« C’est la première fois que je la vois sourire en 10 mois. »

« Je lui ai dit que je l’ai photographié alors qu’il pleurait en voyant son fils, il a dit : “Ce n’est pas pour ça que je pleurais” »