Jessica Jacinto est un mannequin de 22 ans qui vit à Valence, au Venezuela. Ce qui la rend différente, c’est qu’elle est trisomique, une maladie qui se caractérise par la présence d’un chromosome surnuméraire. Ce chromosome en plus modifie la façon dont le corps et le cerveau de la personne se développent, ce qui peut entraîner des difficultés mentales et physiques.

Bien qu’il s’agisse de l’une des anomalies chromosomiques les plus fréquemment diagnostiquées en France et au Canada, la discrimination à l’égard de ceux qui sont « différents » est omniprésente. Mais cela n’a pas empêché Jessica de réaliser son rêve de devenir mannequin professionnel !

Voici Jessica Jacinto, un mannequin trisomique qui transforme les canons de beauté

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

La jeune femme de 22 ans rêvait de devenir mannequin international

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

Ce rêve s’est concrétisé lorsqu’elle a eu 14 ans et a été invitée à participer à un concours de beauté

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

Le parcours de Jessica en tant que mannequin a commencé lorsqu’elle avait 14 ans. Au lycée, elle pratiquait quelques sports comme la gymnastique, la natation et l’athlétisme, mais elle n’était pas vraiment heureuse.

C’est alors qu’elle a reçu une invitation à un concours de beauté pour les filles atteintes de trisomie. Yanira, la mère de Jessica, a raconté qu’en voyant sa fille défiler sur la piste, elle avait réalisé que « c’était son monde ». La joie pure qui émanait de Jessica a consolidé ce qu’elle voulait faire : elle voulait devenir un mannequin international.

« Je me sens plus forte et plus confiante »

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

« Pour moi, être mannequin, c’est comme étudier une carrière », a déclaré Jessica. « Dès que je suis sur le podium, je deviens quelqu’un d’autre. C’est presque comme s’il y avait quelqu’un d’autre en moi qui sortait soudainement. Je me sens investie d’un pouvoir. »

Tous ceux qui ont travaillé avec elle n’ont dit que des choses positives à son sujet

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

Jessica a travaillé dur pendant 10 ans avec sa mère à ses côtés. Yanira a scruté tous les recoins d’Instagram, trouvant opportunité après opportunité pour sa fille et gérant ses comptes de médias sociaux. À ce jour, elle a participé à de nombreux castings, étant invitée par des entrepreneurs et des designers locaux pour poser.

La route du succès n’est jamais pavée de pétales de rose

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

Quelques grandes agences de mannequins et marques ont écarté la jeune fille, disant qu’elles la rappelleraient, sans jamais le faire. Cependant, cela n’a pas empêché Jessica ou sa mère d’essayer à nouveau, les motivant au contraire à continuer à aller de l’avant.

Le mannequinat peut être un rêve qui tourne au cauchemar

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres
Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

Certaines mesures strictes sont en place dans le monde du mannequinat, la taille, l’âge et les mensurations étant toujours pris en compte. Cependant, il semble que l’on recherche également quelque chose d’unique ou de différent chez les mannequins.

Jessica a eu l’occasion de partager diverses activités avec d’autres enfants atteints de trisomie, expliquant qu’elle n’avait jamais eu cette chance auparavant, ayant toujours été intégrée aux enfants normaux. Elle poursuit : « Le projet m’a montré que je pouvais faire tout ce que je voulais et que je pouvais réaliser diverses activités. C’est pourquoi je suis dans une académie de danse et aussi de patinage ».

Le lien entre la mère et la fille est très fort

Ce mannequin trisomique transforme les canons de beauté et ouvre la voie à d’autres

Yanira a déclaré qu’il est important de ne pas se décourager lorsque quelque chose ne va pas, de prêter attention aux rêves de son enfant et de le laisser être lui-même sans comparaison avec les autres. La patience est la clé.

Jessica est fière d’elle-même et de son parcours, heureuse de voir la joie de ses parents pour les grands efforts fournis. « Ils voient que je travaille dur chaque jour et que je suis très disciplinée. Et bien sûr, ils voient que je suis heureuse et c’est ce qu’ils veulent vraiment pour moi ».

Les personnes les plus fortes apportent beaucoup de changement au sein de la communauté, ne laissant rien les retenir, luttant contre la stigmatisation et les stéréotypes. La représentation est essentielle au bien-être des gens, à leur estime de soi et au fait de savoir qu’ils peuvent eux aussi être une oeuvre d’art qui façonne le monde de la mode.