Une maman de quatre enfants qui avait décidé d’arrêter de ranger le linge pendant deux mois s’est retrouvée avec une gigantesque pile de vêtements dans son salon.

Kodie Quinlivan, de Perth, en Australie, a décidé d’arrêter de ranger le linge quand les mesures de confinement du coronavirus l’ont obligée à consacrer une grande partie de son temps à l’éducation de ses enfants à la maison.

En deux mois à peine, le tas a submergé son salon et elle a finalement dû le diviser en 50 sacs, qui ont été emportés à la laverie pour être lavés, repassés et pliés.

Mais avant de le faire, Kodie a posé sur l’énorme pile – qu’elle a baptisée « Mount Fold-More » – et a partagé le cliché dans le groupe Facebook « Moms Who Clean ».

Une maman de quatre enfants montre un énorme tas de linge après avoir arrêté de le ranger pendant deux mois

« Mount-Fold-More n’est plus », a-t-elle écrit dans la légende de la photo. « Tout a été lavé, séché, repassé et plié. Maintenant, la mission, c’est de le ranger. »

« Il y a huit semaines, mes toilettes ont décidé d’envoyer les eaux usées dans ma chambre à coucher principale, dans le placard et dans le salon où se trouvait Mount-Fold-More. »

« Pendant que mes quatre enfants faisaient l’école à la maison durant la pandémie, je n’ai pas pris la peine de plier le linge, alors ça a donné ça ! J’ai décidé de m’asseoir dessus et de prendre une photo. »

Une maman de quatre enfants montre un énorme tas de linge après avoir arrêté de le ranger pendant deux mois

L’énorme monticule de Kodie a été très apprécié par les mamans de Moms Who Clean. Une personne a commenté : « J’adore la façon dont tu as géré ça. Tu as égayé ma journée ! On se met tellement de pression. Il n’y a pas seulement que le pliage des vêtements dans la vie. Amuse-toi bien en famille ! »

Une autre a ajouté : « Il faudrait montrer plus de clichés comme celui-là. Nous ne sommes pas toutes de super femmes. La réalité est belle à voir ».

Kodie n’a pas révélé combien cela lui a coûté de faire laver, repasser et plier 50 sacs de vêtements.