Un étudiant en ingénierie en Inde a pris des photos étonnantes d’un léopard noir extrêmement rare lors de son premier safari. Abhishek Pangis, originaire de Pune dans l’ouest de l’État du Maharashtra, a fait un safari de deux jours avec ses parents dans le parc national de Tadoba.

Le premier jour a été une expérience inoubliable en soi, mais c’est le deuxième jour qu’Abhishek s’est retrouvé face à face avec le majestueux léopard noir qui est resté à proximité pendant une quarantaine de minutes.

De superbes clichés d’un rare léopard noir ont été capturés par un touriste en Inde

Abhishek, âgé de 23 ans, se souvient du moment où il est tombé sur le gros félin. « Je suis devenu blanc quand je l’ai repéré. Je n’avais jamais rien vu d’aussi beau. J’étais complètement abasourdi. Je suis revenu à la raison après 10 minutes et j’ai commencé à regarder les photos. »

« Les gens l’ont déjà vu pendant deux ou trois minutes, mais j’ai eu beaucoup de chance, car j’ai pu le voir pendant 40 minutes. Je l’ai vu boire l’eau d’un étang, marquer son territoire et traquer des langoustes et des singes. C’était une expérience inoubliable. »

De superbes clichés d’un rare léopard noir ont été capturés par un touriste en Inde

« Nous l’avons vu au plus fort de l’été en juin dernier, quand il faisait 45 degrés de chaleur extrême, car il y a plus de chances que les chats sauvages viennent boire de l’eau lorsqu’il fait chaud. À un moment donné, ce léopard, qui doit avoir environ quatre ans, est même passé devant notre jeep. C’était un moment surréaliste. »

De superbes clichés d’un rare léopard noir ont été capturés par un touriste en Inde

Abhishek s’estime très chanceux d’avoir repéré le léopard tacheté, qui doit son pelage foncé au mélanisme, par lequel un excès de pigment noir apparaît dans la peau ou le poil en raison d’une mutation génétique récessive.

De superbes clichés d’un rare léopard noir ont été capturés par un touriste en Inde

« Je savais qu’il y avait des léopards noirs. J’ai eu beaucoup de chance d’en avoir repéré un lors de mon premier safari. Les photographes animaliers professionnels dépensent beaucoup d’argent et passent souvent plusieurs mois pour apercevoir des animaux aussi rares. »

De superbes clichés d’un rare léopard noir ont été capturés par un touriste en Inde

« Il y avait 10 à 15 Jeeps près de nous, mais elles sont parties quand elles n’ont pas vu le léopard, et seules trois ou quatre Jeeps sont restées. Aucune d’entre elles n’avait d’appareil photo, donc quand le léopard est sorti, c’est moi qui avais l’appareil et qui ai pu prendre ses photos. »