Un défenseur des animaux a exhorté les gens à ne pas tuer les moustiques, mais plutôt à les laisser les mordre et boire leur sang. Aymeric Caron, un présentateur de télévision française, a déclaré que les insectes sucent le sang humain pour obtenir des protéines pour leurs oeufs et ne doivent donc pas être tués au cours de ce processus.

L’homme de 47 ans, qui se décrit comme un antispéciste (ceux qui prétendent que toutes les espèces doivent être traitées équitablement), a dit que les gens devraient se permettre de se faire piquer par les moustiques, à moins qu’ils ne se trouvent en Afrique, où ils risquent de contracter la malaria.

Un défenseur des animaux exhorte les gens à laisser les moustiques boire leur sang

Comme rapporté par The Independent, Caron a déclaré que les gens qui tuent les moustiques sont « embarrassants pour les antispécistes qui réalisent que ces personnes sont réellement attaquées par une mère qui tente de nourrir ses enfants ».

Un défenseur des animaux exhorte les gens à laisser les moustiques boire leur sang

Caron a déclaré que laisser les moustiques piquer devrait être considéré comme un « don de sang ». Il a expliqué qu’un moustique femelle n’avait d’autre choix que de risquer sa vie pour ses bébés. « On peut considérer qu’un don de sang de temps en temps à un insecte qui ne fait que nourrir ses enfants n’est pas un drame », a déclaré Caron.

Un défenseur des animaux exhorte les gens à laisser les moustiques boire leur sang

Le présentateur a ajouté que le meilleur moyen d’éviter de se faire piquer serait d’utiliser des produits antimoustiques naturels tels que la citronnelle, l’huile de lavande ou l’ail. Il a également conseillé de se laver régulièrement et d’éviter d’utiliser des parfums.

Un défenseur des animaux exhorte les gens à laisser les moustiques boire leur sang

Des agents de la protection des animaux ont toutefois déclaré que les propos du présentateur constituaient « un pas de trop » et une « distraction inutile ».

Un défenseur des animaux exhorte les gens à laisser les moustiques boire leur sang

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 219 millions de cas de malaria ont été rapportés dans 87 pays en 2017. La maladie est transmise par la piqûre d’un moustique femelle. P. falciparum est le plus dangereux des parasites causant la malaria, car il entraîne le taux de mortalité le plus élevé. En outre, il représente 80 % de toutes les infections malariques humaines et 90 % des décès.