Kate Moss a déclaré que Johnny Depp ne l’a « jamais poussée dans les escaliers », contrairement aux rumeurs évoquées par Amber Heard lors de son procès en diffamation. Le top model britannique a déclaré que l’acteur, avec qui elle a entretenu une relation de 1994 à 1998, ne l’a « jamais poussée ou jetée » dans les escaliers et ne lui a « jamais donné des coups de pied » lorsqu’ils étaient ensemble.

Moss a comparu par vidéoconférence au palais de justice du comté de Fairfax, en Virginie, mercredi, pour un témoignage d’à peine deux minutes. Elle a été appelée par l’équipe juridique de Depp, qui a semblé se réjouir lorsque son nom a été mentionné par Heard lors de son témoignage la semaine dernière.

L’actrice avait décrit avoir entendu une rumeur selon laquelle Depp avait poussé Moss dans un escalier. S’exprimant depuis le Gloucestershire, Moss a déclaré que l’allégation concernant l’incident survenu au GoldenEye Resort en Jamaïque était fausse.

« Nous étions en train de quitter la chambre et Johnny a quitté la chambre avant moi et il y avait eu une tempête de pluie », a-t-elle déclaré. « En quittant la chambre, j’ai glissé dans les escaliers et je me suis fait mal au dos et j’ai crié parce que je ne savais pas ce qui m’était arrivé. Johnny est revenu en courant pour m’aider, m’a portée dans ma chambre et a obtenu des soins médicaux. »

L’avocat de Depp, Benjamin Chew, a demandé à Moss si la star hollywoodienne l’avait déjà poussée dans les escaliers. « Non, il ne m’a jamais poussée, donné des coups de pied ou jeté dans un escalier », a-t-elle répondu.

Kate Moss dit que Johnny Depp ne l’a jamais poussée ou jetée dans les escaliers
Reuters

Le tribunal a déjà entendu une autre ancienne partenaire de Depp, Ellen Barkin, qui a déclaré qu’il avait été contrôlant pendant leur brève relation.

Depp poursuit Heard pour un éditorial de 2018 qu’elle a écrit dans le Washington Post, qui, sans mentionner son nom, laisse faussement entendre qu’il a abusé d’elle physiquement et sexuellement lorsqu’ils étaient ensemble. Il a nié toutes les allégations.