Une auteure transgenre fait l’objet de critiques concernant un roman « troublant » qui décrit la mort violente de JK Rowling dans l’incendie d’un château écossais. Manhunt, le livre d’horreur de Gretchen Felker-Martin, est décrit comme « un roman post-apocalyptique explosif qui suit des femmes et des hommes transgenres dans un voyage grotesque de survie ».

Le récit insolite a reçu les éloges de nombreux lecteurs, les fans le décrivant comme « tendu, bizarre, sombre, sexy et émouvant » et comme un « chef-d’œuvre de l’horreur moderne », rapporte le Daily Mail. Mais il a également été qualifié de « bile misogyne », alors que tous les hommes du monde sont transformés en zombies poilus mangeurs de chair par un mystérieux virus.

JK Rowling tuée dans un nouveau livre écrit par une auteure transgenre
Getty

Les personnages transgenres de Felker-Martin traquent et tuent les TERF (trans-exclusionary radical feminists), un terme qui a déjà été utilisé pour décrire Rowling par le passé. Dans le livre, les TERF sont décrites comme les « Chevalières de JK Rowling » et utilisent un navire de guerre appelé Galbraith, en référence au pseudonyme de Rowling, Robert Galbraith.

JK Rowling tuée dans un nouveau livre écrit par une auteure transgenre
Gretchen Felker-Martin

L’auteure explique comment Rowling a emmené ses « riches » amies TERF dans un château en Écosse où l’un des personnages « se retourne au milieu de la nuit et commence à déchirer les autres invités avant que quelqu’un ne renverse une lampe », laissant les gens « brûler vifs » avant que « le château entier ne s’effondre ».

JK Rowling tuée dans un nouveau livre écrit par une auteure transgenre
Getty

Rowling a été confrontée à des abus en ligne quasi constants concernant son point de vue sur le débat sur les transgenres, y compris des menaces de mort et des militants qui se sont présentés à son domicile à Édimbourg.

Felker-Martin, qui vit dans le Massachussetts, a souvent tweeté au sujet de la mort de Rowling dans le roman. L’un de ces messages était le suivant : « Si vous en avez assez des romans sur la peste des genres écrits par des c*nnasses transphobes, essayez mon roman MANHUNT, écrit par une femme trans pour un public trans. Des lesbiennes trans tombent amoureuses, baisent et assassinent des TERF, des hommes sauvages maraudent dans la nature, J.K. Rowling meurt, etc. »

JK Rowling tuée dans un nouveau livre écrit par une auteure transgenre
Gretchen Felker-Martin

Après les critiques de Manhunt en ligne, elle a tweeté plus tôt ce jeudi : « Je suis soumise à une tension psychologique assez importante. Je crois fermement que les femmes trans ont le droit de faire un travail difficile, et votre soutien m’a permis d’innover pour nous ».

JK Rowling tuée dans un nouveau livre écrit par une auteure transgenre
VINT

Dans les commentaires sur Amazon, un critique a écrit : « Je n’arrive pas à comprendre pourquoi Amazon vend de la m*rde comme ça ». Un autre a déclaré : « Ce livre est un abus des femmes et rien de plus. Un fantasme pornographique écrit par un misogyne ». Et un troisième a écrit : « Je n’ai aucune idée de la façon dont ce livre a pu être publié. L’existence de ce livre prouve une fois de plus que la misogynie n’est pas un problème tant que vous vous identifiez comme membre d’un certain groupe. Si vous voulez lire les fantasmes sexuels violents et troublants d’un individu dérangé, alors ce livre est fait pour vous ! »