Alors que la marque de luxe Chanel interrompt ses ventes en Russie, des influenceuses russes sur les réseaux sociaux détruisent la marque en découpant leurs sacs à main avec des ciseaux.

Chanel a fermé ses magasins en Russie en mars pour se conformer aux sanctions de l'Union européenne, qui interdisent la vente en Russie de produits de luxe d'un prix supérieur à 300 €, alors que les sacs à main Chanel coûtent souvent des milliers d'euros. Les influenceuses russes affirment qu'il s'agit d'un acte de russophobie, boycottent la marque et publient des vidéos sur Instagram en découpant leurs sacs Chanel.

L'animatrice de télévision et actrice russe Marina Ermoshkina a déclaré à USA Today qu'elle était la première à lancer le défi aux influenceuses russes de découper leurs sacs à main Chanel. « Ils veulent faire signer aux femmes russes, qui essaient de faire un achat dans un magasin en dehors du territoire de l'ancienne Union soviétique, un document humiliant, selon lequel elles n'ont rien à voir avec la Russie », a déclaré Ermoshkina, qui compte 300 000 followers sur Instagram.

amazing_marina
amazing_marina

« Ils insistent pour qu'elles le prouvent et veulent leur faire promettre qu'elles ne porteront jamais ces articles sur le territoire russe. À mon avis, c’est une contradiction totale avec les valeurs du monde moderne. » En guise de protestation, Ermoshkina a partagé une vidéo sur les réseaux sociaux où elle détruit un sac à main Chanel avec des cisailles de jardin.

D'autres influenceuses ont également rejoint Ermoshkina. La mannequin russe Victoria Bonya a montré à ses 9,3 millions de followers sur Instagram comment elle a découpé son sac Chanel en morceaux. « Si la maison Chanel ne respecte pas ses clients, pourquoi devons-nous respecter la maison Chanel ? », déclare Bonya dans la vidéo, qui a écrit « bye bye CHANEL » dans la légende.

victoriabonya
victoriabonya
victoriabonya

La DJ Katya Guseva a rejoint le mouvement lorsqu'elle a détruit son sac Chanel avec des ciseaux. Elle a publié la vidéo mardi, suivie d'une déclaration où elle réprimande la marque. « Je suis contre la russophobie, je suis contre la marque, qui soutient la russophobie et la discrimination contre les femmes basée sur la nationalité », a-t-elle écrit. « Nous, les filles russes, sommes belles, que nous ayons un sac Chanel ou non »

djkatyaguseva
djkatyaguseva

De nombreuses agences gouvernementales, sportives et autres du monde entier ont mis en place des interdictions ou des sanctions à l'encontre de la Russie à la suite de son invasion de l'Ukraine. Jeudi, l'Assemblée générale des Nations unies a approuvé une résolution initiée par les États-Unis visant à suspendre la Russie du Conseil des droits de l'homme de l'organisation mondiale.