C’est encore le temps des Darwin Awards ! Cette édition vient de la magnifique région de Galice, au nord-ouest de l’Espagne, où la génération Instagram a récemment découvert un lac bleu spectaculaire, soit le fond parfait pour montrer sa silhouette.

Magnifique, n’est-ce pas ? Il n’y a qu’un seul problème. Le « lac » en question est en réalité une mine de tungstène désaffectée et les couleurs vives indiquent une contamination chimique.

Cela n’a toutefois pas empêché certaines personnes d’entrer dans l’eau, ce qui a conduit à des hospitalisations pour éruptions cutanées et problèmes d’estomac.

Un influenceur qui est entré dans l’eau toxique a eu une réaction allergique pendant deux semaines, déclarant à un journal local que la situation était « un peu mauvaise, oui, mais que la photo en valait la peine ».

Le site, connu sous le nom de Monte Neme, a été exploité pendant la Seconde Guerre mondiale et a été abandonné pendant des décennies. Le regain d’intérêt pour le lieu a été suscité par une promotion irresponsable de la part du conseil du tourisme de la région.

« C’est un paysage minier dévasté et non restauré, mais la Galice l’a utilisé comme paysage idyllique pour promouvoir le tourisme dans la région », a déclaré à Euronews Ramón Varela, journaliste spécialiste de l’environnement et porte-parole de Salvemos Cabana, une association pour la protection des ressources naturelles et du patrimoine culturel de la région.

« Le weekend, c’est une sorte de pèlerinage et un endroit dangereux, car c’est un paysage créé par des liquides industriels », explique Varela. « C’est un secteur facile d’accès et les pentes sont risquées et peuvent atteindre une hauteur de 30 mètres. »

Salvemos Cabana fait maintenant pression sur le gouvernement régional pour limiter l’accès au lac et avertir plus clairement des dangers de la région.

Le docteur Manuel Ferreiro, du service des urgences à l’hôpital universitaire de La Corogne, a expliqué dans un entretien avec Cadena Cope que, même si une courte immersion ne laissait les baigneurs que légèrement irrités, une exposition plus longue pouvait entraîner des problèmes plus graves.

« S’ils font une courte baignade, les conséquences les plus probables sont une irritation des muqueuses oculaires et de la peau », a-t-il déclaré.

« S’il s’agit d’une baignade prolongée et qu’ils boivent accidentellement de l’eau, les gens peuvent avoir des troubles digestifs, des vomissements et une diarrhée. »

Tu penses toujours que ta photo en vaut la peine ?

Bien sûr, il ne s’agit pas de la première fois où des personnes risquent bêtement leur santé et leur vie pour une photo parfaite. Des habitants de la ville sibérienne de Novossibirsk sont récemment tombés malades après avoir été plongés dans un lac bleu vif qui constitue en réalité le dépotoir toxique d’une centrale électrique située à proximité.

Cependant, les instagrammeurs ne sont pas les seuls en cause. Il n’y a pas assez de panneaux avertissant des dangers de la zone et ceux qui s’y trouvent ne disposent pas d’informations spécifiques sur les niveaux de contamination de l’eau.

Un groupe local demande au gouvernement régional de limiter l’accès à la région et de mettre en place davantage de panneaux d’avertissement concernant les dangers.

Qu’est-ce que t’en penses ? As-tu déjà pris un risque pour une belle photo ? Partage ton opinion dans les commentaires !