Si vous avez déjà eu l’impression que votre petit ami ne vous écoutait pas lorsque vous lui parliez, ce n’était pas le fruit de votre imagination. Cela semble toujours se produire lorsque vous lui demandez de faire quelque chose, par exemple : « Peux-tu mettre tes boxeurs sales dans le panier ? » ou « Est-ce qu’on va faire les courses ? »

Ne vous inquiétez pas si cela vous semble un peu trop familier, car, selon une nouvelle étude, les trois quarts des femmes sont convaincus que leur partenaire souffre d’une « audition sélective » et que les hommes sont apparemment pires que les femmes en la matière.

Les hommes ignorent leur conjointe 388 fois par année à cause de « l’audition sélective », selon une étude

En fait, au cours d’une année, les hommes « n’entendent pas » ce que dit leur conjointe 388 fois au total. Pour mettre cela en perspective, c’est plus qu’il n’y a de jours dans l’année. En comparaison, les femmes choisiront de ne pas écouter 339 fois par année.

Aussi irritant que cela puisse paraître, les experts de Scrivens Hearing Care qui ont réalisé l’étude ont affirmé que cela pourrait être plus que de la simple « paresse » et pourrait en fait être un signe de véritables difficultés auditives.

Plus de la moitié des 2 000 adultes interrogés ont admis qu’ils craignent que « l’audition sélective » de leur partenaire soit un signe de quelque chose de plus inquiétant. Environ quatre personnes sur dix ont été jusqu’à dire qu’elles « savent avec certitude » que leur partenaire a de la difficulté à entendre.

De plus, un tiers des personnes interrogées ont déclaré que leur partenaire avait semblé essayer de lire leurs lèvres parce qu’ils ne pouvaient pas comprendre ce qu’ils disaient, et 47 % ont admis que leur petit ami avait tendance à marmonner, les deux étant des indicateurs de perte auditive.

Les hommes ignorent leur conjointe 388 fois par année à cause de « l’audition sélective », selon une étude

Kirran Saimbi, audiologiste en prothèses auditives, a déclaré ce qui suit : « La plupart d’entre nous ont déjà vécu “l’audition sélective”. Mais en plaisantant, une “audition sélective” pourrait être un signe de perte auditive. Si on l’ignore, la perte d’audition peut conduire à l’isolement et à la dépression. De plus, il existe des preuves d’un lien entre la perte auditive et la démence ».

Les changements au niveau de l’audition sont souvent si subtils qu’il peut être très difficile pour nous de constater l’impact que cela peut avoir sur notre vie et celle des gens qui nous entourent. C’est pourquoi les vérifications régulières de l’audition sont si importantes.