Au cours des vingt dernières années, les auteurs Hugh Nini et Neal Treadwell ont fouillé les marchés aux puces, les ventes de propriétés, les vieilles valises, les archives familiales, les ventes aux enchères en ligne et les boîtes à chaussures afin de rassembler 2 700 vieilles photographies. Tous pris entre les années 1850 et 1950, ces clichés témoignent de la romance entre hommes à l'époque où les couples d'hommes étaient illégaux.

En rédigeant le livre pour la célébration du LGBT History Month aux États-Unis et en triant les photos, Hugh et Neal ont remarqué quelque chose d'époustouflant. C'est que l'expression de l'amour entre ces hommes qui a traversé des décennies, des siècles et des pays différents s'est avérée presque identique. « Ils ne pouvaient pas se connaître », ont déclaré les créateurs. « Leur amour, qui s'exprime de manière si similaire, ne pouvait qu'émerger de leur humanité commune. »

Les regards captivants et les poses enlaçantes révèlent un monde entièrement différent de celui dans lequel nous vivons aujourd'hui. Prises dans divers contextes, du militaire au domestique, en passant par le naturel, les photos en disent long sur les sentiments d'amour et d'affection qui défient le temps, alors que les normes sociétales n'étaient pas encore arrivées à maturité.

Série de photos : vers 1900. Provenance : États-Unis. « Pas mariés, mais désireux de l’être »

Cette photo a été prise en Autriche en 1945

En 1945, ces deux soldats avaient fait une randonnée dans les Alpes autrichiennes et un ami les a pris en photo alors qu'ils s'embrassaient dans la neige. Un soldat a gardé ces clichés cachés dans une boîte à chaussures jusqu'au début des années 1990. Il les a ensuite remis à un parent, avec la bague qu'il portait sur la photo des Alpes, avec la demande suivante : « S'il vous plaît, gardez-les dans un endroit sûr pour moi ». Selon le parent, le soldat, qui arrivait à la fin de sa vie, voulait préserver la seule chose qui comptait plus que tout pour lui. Il est décédé deux ans plus tard.

Photo : non datée

Carte postale : vers 1900. Provenance : États-Unis

Voici deux jeunes hommes bien habillés qui partagent un parapluie. L'un place une alliance au doigt de l'autre.

Photo : non datée

Photo : non datée

Cabine photo : non datée. Provenance : États-Unis

Photo : non datée

Note au verso : 1951 Davis & Jc

Photo : non datée

Carte postale : vers 1900. Provenance : États-Unis

Vers 1900. Note au verso : dans le miroir

Ce couple a placé un appareil photo sur une commode devant un miroir et a photographié son reflet. Cette image pourrait être le premier « selfie » d'un couple d'hommes amoureux.

Photo : non datée

Photo : non datée

Carte de cabinet : vers 1880. Provenance : États-Unis. Note au verso : Mcinturff, Steve Book, Delaware O

Ferrotype : non daté. Provenance : États-Unis

Photo : non datée. Provenance : États-Unis. Note au verso : Rubenstein And Whiskers, Ahk

Photo : non datée

Une histoire photographique d'hommes amoureux 1850-1950

Une histoire photographique d'hommes amoureux 1850-1950

Note : Rocky Nook Labor Day 1910

Une histoire photographique d'hommes amoureux 1850-1950

Hugh Nini et Neal Treadwell collectionnent des photos d'hommes amoureux depuis vingt ans. Les hommes sur les photos proviennent des États-Unis, de l'Australie, de la Bulgarie, du Canada, de la Croatie, de la France, de l'Allemagne, de la Grèce, du Japon, de la Lettonie, du Royaume-Uni et de la Russie.

Mais il s'est avéré qu'il n'était pas toujours facile de déterminer si les hommes photographiés avaient des sentiments amoureux les uns pour les autres. « Nous les regardons dans les yeux », a déclaré le couple. « Le regard de deux personnes qui s'aiment est sans équivoque. On ne peut pas le fabriquer. Et si vous le vivez, vous ne pouvez pas le cacher. »

Plus important encore, en travaillant sur le livre de photos, Nini et Treadwell ont réalisé que la notion de couple amoureux n'était pas nouvelle. « Ce que nous avons appris de notre collection, c'est que nous ne sommes pas nouveaux », ont-ils affirmé. « Nous, et d'autres couples comme nous, hommes et femmes, sommes la continuation d'une longue lignée de couples amoureux qui existent probablement depuis le début des temps. »