Un homme de l’est de la France a été choqué quand il s’est rendu compte qu’une photographie de sa jambe amputée avait été utilisée sur des paquets de cigarettes sans son consentement. La photo était destinée à avertir les gens des dangers du tabagisme, accompagnée du message suivant : « Fumer obstrue les artères ».

Cependant, l’homme non identifié de 60 ans, originaire d’Albanie, n’a pas perdu sa jambe à cause du tabagisme. Sa jambe a été amputée après une fusillade en 1997 en Albanie. Comme le rapporte BBC News, l’avocat de cet homme a contacté la Commission européenne pour tenter de comprendre ce qui s’est passé.

Un homme a trouvé une photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes

La photo a été remarquée pour la première fois par le fils de l’homme, qui a reconnu les brûlures et les cicatrices distinctes de son père lorsqu’il avait acheté du tabac au Luxembourg. La fille de cet homme a depuis fait les commentaires suivants au journal régional Le Républicain Lorrain : « Mon frère revenait du Luxembourg. Sans dire un mot, il a posé une grosse boîte de tabac à rouler sur la table. Nous étions abasourdis. Nous n’y avons pas cru. Nous avons réalisé que c’était bien une image de la jambe de notre père. Les cicatrices étaient identiques ».

L’homme a affirmé que la photo a été utilisée sans sa permission. Il pense qu’elle a été prise dans un hôpital local où il s’était rendu pour discuter du potentiel d’un appareil de marche. Le représentant légal de la famille, Antoine Fittante, a confirmé que la jambe trouvée sur différents paquets de cigarettes appartenait à l’homme en question et a expliqué que son client se sentait « trahi ».

Un homme a trouvé une photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes

Selon BBC News, M. Fittante a déclaré ce qui suit : « Chaque cicatrice est spécifique et unique. Cet homme a également des marques de brûlure sur l’autre jambe, c’est très clair. Un expert n’aura aucun mal à identifier l’image. C’est assez incroyable qu’une personne se retrouve sans son accord sur les paquets de cigarettes dans l’Union européenne. Mon client se sent trahi, blessé dans sa dignité en voyant son handicap affiché sur des paquets de cigarettes. Il faut bien admettre que ce n’est pas très agréable. »

M. Fittante a contacté l’hôpital pour savoir pourquoi la photo de la jambe de l’homme a été utilisée à cette fin. La Commission européenne, qui assume la responsabilité ultime de la distribution des images de paquets de cigarettes de l’UE, a également été contactée.

Un homme a trouvé une photo de sa jambe amputée sur des paquets de cigarettes

M. Fittante a expliqué que la commission utilise généralement des images prises dans une banque d’images, après l’obtention du consentement de la personne photographiée.