Un homme qui s’est couvert de tatouages et a subi plusieurs modifications corporelles, affirme ne pas pouvoir trouver de travail à cause de son look extrême.

Anthony Loffredo a modifié et couvert son corps de tatouages noirs, y compris les globes oculaires. Il s’est également fait poser des implants sous la peau de la tête et des bras et a été amputé de deux doigts, d’une partie de son nez et de ses deux oreilles. Il s’est fait couper la langue en deux et envisage maintenant de se faire sectionner le membre.

« Je ne peux pas trouver de travail »

Loffredo, qui se fait appeler « Black Alien » (extraterrestre noir), partage sa transformation sur Instagram. Il a admis qu’il y a beaucoup de réactions à son style unique qui suscite le jugement des gens dans la rue et des employeurs potentiels.

« Je ne peux pas trouver de travail », a déclaré Loffredo dans un épisode du podcast Club 113. « Il y a beaucoup de trucs négatifs. Je me sens mieux dans ma peau, alors il y a du positif, mais il y a aussi un côté sombre. »

« C’est une lutte quotidienne »

Cet homme qui se transforme en extraterrestre noir ne peut pas trouver de travail à cause de son look extrême
Anthony Loffredo

« C’est une lutte quotidienne, car chaque jour, je croise de nouvelles personnes qui ne comprennent pas et qui me jugent. C’est la vie. Tout le monde ne comprend pas tout. Comme moi, je ne comprends pas beaucoup de choses sur beaucoup de gens. »

« On ne peut pas juger quelqu’un. Personne ne sait ce qu’il y a dans la tête de quelqu’un ou pourquoi il fait quelque chose. Il faut parler avec cette personne. »

« Les gens pensent que je suis fou »

Cet homme qui se transforme en extraterrestre noir ne peut pas trouver de travail à cause de son look extrême
Anthony Loffredo

« Je suis humain. Il y a des gens qui pensent que je suis fou. Il y a des gens qui, lorsqu’ils me voient, crient et se sauvent en courant. »

« J’essaie de mettre les gens à l’aise »

Cet homme qui se transforme en extraterrestre noir ne peut pas trouver de travail à cause de son look extrême
Anthony Loffredo

« Quand je croise des gens dans la rue, comme des personnes âgées, je change de côté. Je fais également attention aux enfants. Je sais que ça peut être un choc. »

« Je suis une personne normale »

Cet homme qui se transforme en extraterrestre noir ne peut pas trouver de travail à cause de son look extrême
Anthony Loffredo

« Je suis un type normal. Je travaille et j’ai une famille. J’aime être regardé comme un gars normal qui a un travail, une famille, des amis et une petite amie. C’est ce qui me rend normal. »