Justin a fait un voyage de rafting de plusieurs jours sur les rivières Red Deer et Saskatchewan. Un jour, il a entendu quelque chose qui ressemblait à un « combat de chiens ». Il a ensuite enquêté, n’a rien trouvé et a continué son chemin.

Mais quelque temps plus tard, alors qu’il pêchait, il a entendu un couinement. Il s’est mis à regarder un peu partout et a trouvé un nez à peine au-dessus du niveau de l’eau. Comme l’eau était sombre, il ne pouvait pas distinguer ce que c’était. Alors qu’il était penché, Justin est tombé dans l’eau glacée. C’est à ce moment qu’il a découvert que le petit nez appartenait à un coyote ! Il a réussi à sortir de l’eau et à ramener l’animal à bord du bateau.

Un Canadien sauve un petit coyote de la noyade et l’emmène avec lui en radeau pendant 10 jours

Le petit coyote était inconscient et ne semblait pas respirer, mais heureusement, Justin avait déjà suivi des cours de RCP et a réussi à exécuter une manoeuvre de Heimlich modifiée en poussant sur son ventre. Après quelques pompes, de l’eau a jailli du museau du coyote et il a pu respirer à nouveau. Justin a fait un feu pour se réchauffer et se sécher.

Un Canadien sauve un petit coyote de la noyade et l’emmène avec lui en radeau pendant 10 jours

Justin et YipYip le coyote ont fait du rafting ensemble pendant les dix jours suivants. Naturellement, Justin a pris YipYip sous son aile et s’est occupé de lui pendant tout ce temps. Ils mangeaient ensemble et se faisaient des câlins, et YipYip dormait dans son sac à dos quand il le voulait.

Un Canadien sauve un petit coyote de la noyade et l’emmène avec lui en radeau pendant 10 jours

Finalement, Justin a trouvé un endroit avec réseau et a appelé sa femme pour lui demander conseil. Il a d’abord contacté des organisations en Ontario et au Manitoba avant de joindre la SPCA de Swift Current, qui l’a redirigé vers la Wildlife Rehabilitation Society of Saskatchewan (WRSOS).

Un Canadien sauve un petit coyote de la noyade et l’emmène avec lui en radeau pendant 10 jours

Quant à YipYip, il est actuellement pris en charge au centre de réhabilitation et se cache prudemment chaque fois que quelqu’un l’approche. Il pourra retourner dans son habitat sauvage lorsqu’il sera plus vieux et pleinement rétabli.