En Thaïlande, un homme est resté sous le choc lorsqu’il a réalisé que la cause de ses maux d’estomac était un ténia de 5 mètres, qu’il a dû extraire de son derrière.

Duangchan Dachyoddee souffrait de maux d’estomac lundi chez lui à Nakhon Sawan, dans le nord-est du pays, alors il s’est rendu aux toilettes. Mais l’homme de 34 ans a été préoccupé lorsqu’il a senti quelque chose bouger contre sa peau. Quand il a regardé entre ses jambes, il a vu le long ver jaune s’étendant jusque dans l’eau.

Un homme est sous le choc après avoir arraché de son anus un ver solitaire « extraterrestre » de 5 mètres

Duangchan était terrifié par la découverte, alors il s’est enfui des toilettes. À ce moment, il a réalisé que la créature était suspendue à son anus. Le chauffeur de taxi s’est alors mis à tirer le ver de son derrière et a réussi à l’enlever.

Duangchan a dit qu’il pensait que le ver était un « extraterrestre ». « Je n’arrivais pas à croire la longueur du ver », a-t-il déclaré. « J’ai continué à tirer et il était toujours coincé dans mes fesses. Quand le ver est sorti, je l’ai mesuré et il faisait cinq mètres de long. Je pensais que c’était une créature extraterrestre. C’était dégoûtant. Cette chose vivait en moi depuis longtemps. »

Un homme est sous le choc après avoir arraché de son anus un ver solitaire « extraterrestre » de 5 mètres

Duangchan a emmené le parasite chez le médecin, qui l’a identifié comme étant un ver solitaire, ou taenia saginata. Ils lui ont dit que cela provenait de la consommation de viande crue, ce qui n’est pas très surprenant étant donné que son repas préféré est le « Key Neua », une salade de boeuf cru épicé qui est populaire dans la région d’Isan au nord-est de la Thaïlande.

Un homme est sous le choc après avoir arraché de son anus un ver solitaire « extraterrestre » de 5 mètres

On pense que les oeufs du ténia se trouvaient dans la viande crue, qui ont ensuite éclos dans les intestins de Duangchan. Les médecins l’ont donc averti qu’il y aurait probablement d’autres parasites dans son intestin, et ils lui ont prescrit des médicaments pour les tuer.

« Mon estomac va beaucoup mieux depuis que le grand est sorti », a déclaré Duangchan. « Mais je me sens toujours un peu mal en sachant qu’il y a d’autres vers à l’intérieur de moi. Les médecins ont dit qu’il faudrait quelques jours avant que je commence à me sentir mieux. »