Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs

Tandis que le mormonisme comprend plusieurs traditions identiques à celles du christianisme, certaines caractéristiques le distinguent des autres groupes religieux. L’une de ces caractéristiques est la polygamie. La polygamie, soit le fait d’être marié à plusieurs partenaires, n’est pas un phénomène courant. En effet, ce sujet soulève beaucoup de questions et donne lieu à de sérieuses discussions sur les droits de l’homme. Malgré cela, il y a des gens qui décident tout de même de suivre cette religion et de mener un style de vie polygame.

L’un de ces exemples est le TikToker @kayezer0, un ancien mormon qui a décidé de raconter son expérience au sein d’une famille mormone polygame comptant 150 frères et soeurs. Murray Blackmore, mieux connu sous le nom de Kaye Zero par les utilisateurs TikTok, a attiré l’attention après avoir partagé une vidéo dans laquelle il déclarait avoir grandi avec un père, 27 mères et 150 frères et soeurs. Très vite, les gens ont eu beaucoup de questions à poser à Murray, qui s’est fait un plaisir d’y répondre dans ses courtes vidéos TikTok.

Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs

Dans l’une des vidéos, Murray explique qu’il est l’enfant du milieu et donne plus de détails sur ce que c’est que de grandir avec autant d’enfants dans la même famille. Il raconte que ses parents attendent un autre enfant, ce qui signifie qu’il aura 151 frères et soeurs ou même plus, car avec autant de femmes, cela pourrait ne pas être la fin. Les parents de Murray ont même mis au point une « stratégie d’attribution de noms » en donnant des noms commençant par la même lettre aux enfants nés la même année.

Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs

« En grandissant, il y a toujours eu une partie de moi qui n’a jamais vraiment adhéré aux croyances du mormonisme », a déclaré Murray. « J’ai continué à faire partie de l’église pour me sentir à ma place dans ma famille. Ce n’est qu’à l’âge adulte que j’ai décidé que cela ne me convenait pas. Au début, c’était difficile de le dire à ma famille, mais avec le temps, c’est devenu plus facile. »

Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs

« Autant je voulais de l’attention de la part de mes parents, autant ils ne pouvaient pas me la donner », a déclaré Murray. « Il est impossible de donner à chaque enfant la même attention quand il y en a tant. L’attention que j’ai reçue venait de mes frères et soeurs et je suis très reconnaissant d’avoir eu de nombreux modèles dans ma vie. »

Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs
Cet homme raconte ce que c’est de vivre avec 27 mères et 150 frères et soeurs

La vidéo dans laquelle il explique sa situation familiale a été vue 7,3 millions de fois, et celle dans laquelle il annonce qu’un autre enfant est en route a été vue 6,8 millions de fois. Elles sont pleines de commentaires divers de personnes curieuses d’en savoir plus. Murray a admis qu’au début, les gens sont choqués, mais ensuite ils ont tendance à choisir l’une des deux voies suivantes : « Soit ils pensent que c’est intéressant et veulent en savoir plus, soit ils contribuent à la calomnie qui a été une ‘ombre’ sur ma famille. »